Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique municipale

Saint-Félix-de-Valois adhère à la Charte municipale de protection de l’enfance

durée 12h00
29 mai 2021
Benjamin Richer
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Benjamin Richer, Journaliste

Lors de la séance du conseil du 10 mai dernier, la municipalité de Saint-Félix-de-Valois a adopté la Charte de protection de l’enfance, joignant l’appel lancé par la mairesse de Fortierville, de la Fédération des municipalités du Québec (FMQ) et Espace MUNI.

Avec cette charte, la municipalité de Fortierville a souhaité souligner la mémoire d’Aurore Gagnon, connue sous le nom « d’enfant martyr », pour commémorer le centième anniversaire de son décès.

Ce triste événement a ainsi été transformé par la municipalité en levier pour mieux protéger les enfants. « Nous lançons l’appel à toutes les municipalités du Québec afin qu’elles adhèrent au mouvement et aux valeurs de bienveillance et qu’elles s’engagent envers la protection des enfants en adoptant la présente Charte municipale pour la protection de l’enfant », explique Julie Pressé, mairesse de Fortierville

La mairesse de Saint-Félix-de-Valois, Audrey Boisjoli, s’est aussitôt sentie le devoir de joindre les efforts de Mme Pressé. « C’est une cause qui nous touche directement, il y a malheureusement des Aurores dans chaque région et c’est l’ensemble de la communauté qui doit se mobiliser afin de protéger ses enfants », souligne-t-elle.

Cette dernière rappelle que des actions de la Politique familiale et de la planification stratégique s’assurent déjà de cet enjeu, « mais nous allons pousser plus loin cette réflexion et la prise d’action dans les prochaines années ».

Le but de la Charte

Ce mouvement vise à identifier les municipalités dites bienveillantes qui proposent un milieu de vie sécuritaire pour tous les enfants.

Cela passe entre autres par des lieux et des occasions pour qu’ils puissent s’exprimer librement en toute confiance, des actions de prévention de la maltraitance, la diffusion de ressources d’aide disponibles et par l’intégration dans la planification des actions favorisant le développement du plein potentiel des enfants.

« Ultimement, c’est reconnaître les enfants en tant que citoyens à part entière en offrant des espaces de consultation accessibles et adaptés et en soutenant les initiatives du milieu contribuant au développement et à l’épanouissement des enfants », précise la municipalité par communiqué.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 août 2022

Études postsecondaires: l'IRIS propose la gratuité au Québec

Des chercheurs d’un institut québécois proposent au gouvernement du Québec de profiter de la hausse de ses revenus pour introduire la gratuité scolaire dans le milieu postsecondaire. Dans son étude publiée mercredi, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) prétend que l’indexation des frais de scolarité n’a plus sa place ...

20 août 2022

Alloprof lance un guide pour gérer le stress de la rentrée scolaire

À l'occasion de la rentrée scolaire, Alloprof lance une section spéciale de son site internet pour aider à gérer le stress de cette période mouvementée. « Que ce soit pour les adultes ou pour les enfants, je pense que c'est un moment légèrement anxiogène, même si c'est souhaité, même si les enfants ont hâte de retourner à l’école, parce que c’est ...

16 août 2022

Transport scolaire: les conducteurs réclament des hausses salariales

Les syndiqués qui conduisent les autobus scolaires prévoient une crise toute prochaine dans le transport des écoliers si le gouvernement du Québec refuse d’en augmenter adéquatement le financement. La Fédération des employées de services publics (FEESP), affiliée à la CSN, explique dans un communiqué publié mardi qu’en raison d’un financement ...