Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Investissement majeur de 16 millions$ dans les établissements scolaires de la région

Chargement du vidéo
durée 13h07
25 avril 2016
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Guy Latour
email
Par Guy Latour, Journaliste

Voir la galerie de photos

La vice-première ministre du Québec, Lise Thériault, avaient deux bonnes nouvelles à annoncer lors de son passage au siège social de la Commission Scolaire des Samares, le 25 avril.

Mme Thériault, qui aussi est ministre responsable de la région de Lanaudière et Ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional ainsi que de la Condition féminine, a en effet confirmé que le gouvernement Couillard investira plus de 16 millions$ pour assurer le maintien en bon état des établissements scolaires de la région de de Lanaudière.

« Ces investissements sont de l’ordre de 16 368 802$ et serviront à financer un total de 268 projets dans trois commissions scolaires. L’éducation a toujours été une priorité pour notre gouvernement et aujourd’hui de manière très concrète, nous en faisons encore une fois la démonstration. En leur donnant accès au savoir et à la connaissance, l’éducation permet à nos jeunes d’assurer leur avenir et de contribuer pleinement à l’enrichissement de notre société », a déclaré la ministre Thériault lors du point de presse.

C’est la Commission Scolaires des Samares qui a reçu la somme la plus importante soit 9 111 609$ pour 54 projets.  La Commission scolaire des Affluents a eu une aide financière de 7 175 455$ pour 213 projets. Enfin, un projet sera réalisé à la Commission Scolaire des Laurentides pour une somme de 81 738#.

« Dans les Samares, nous en sommes à la phase 11 de ces travaux dans nos écoles.  Plusieurs systèmes de chauffage et de ventilation seront refaits, en plus de travaux d’éclairage, de réparations de toitures, etc. » a pour sa part expliqué Michel Forget, président de la Commission Scolaire des Samares.

M. Forget ajoute que depuis 2006-2007, plus de 78 millions$ ont été investis dans le maintien en bon état des établissements scolaires aux Samares.  

Le CREVALE 

Par ailleurs, le Comité régional pour la valorisation de l'éducation (CREVALE) a reçu un montant de 836 723 $ pour soutenir les initiatives en matière de persévérance scolaire et de réussite éducative dans la région.

« En misant sur la persévérance scolaire en vue de favoriser la réussite du plus grand nombre possible, notre instance régionale de concertation (IRC), en collaboration avec le gouvernement et les instances locales, s'assure de permettre à nos jeunes de s'épanouir pleinement. Je suis très fière du soutien apporté par notre gouvernement à cette importante mission », a souligné la ministre Thériault.

« C’est une grande reconnaissance de notre expertise que nous venons de recevoir.  C’est signe que nous remplissons bien notre mission », a pour sa part indiqué Richard Desjardins, président du CREVALE.

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • M
    Mairo
    temps Il y a 8 ans
    Félicitations, madame la ministre.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2024

Les deux tiers des cégeps sont en mauvais état, prévient la vérificatrice générale

Les deux tiers des bâtiments des cégeps sont en mauvais état, selon la vérificatrice générale du Québec. Dans son rapport annuel déposé jeudi, Guylaine Leclerc prévient aussi que les moyens prévus pour «renverser leur dégradation importante» sont insuffisants. Ainsi, 608,6 millions $ sont prévus en maintien d'actifs d'ici 2027-2028, alors que ...

23 mai 2024

Près de 30 % des garderies évaluées offrent des services éducatifs de piètre qualité

Près de 30 % des garderies ayant été évaluées entre 2018 et 2023 n'offraient pas des services éducatifs de qualité. Ce pourcentage a atteint 60 % en 2022-2023. La vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, a déposé jeudi à l'Assemblée nationale un volumineux rapport à quatre volets qui critique durement le ministère de la Famille. Elle souligne ...

22 mai 2024

Garderies privées: le PQ s'inquiète du nombre de plaintes

L'opposition est alarmée par le nombre de plaintes déposées en matière de santé et de sécurité des enfants contre les garderies privées, subventionnées ou non subventionnées. Entre le 1er avril 2023 et le 29 février 2024, plus du tiers des plaintes, 36,5 %, visaient les garderies privées non subventionnées, alors que ces établissements ...