Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pénurie de main-d’œuvre

Construction: les difficultés de recrutement se sont amoindries, selon des employeurs

durée 18h00
9 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les difficultés de recrutement dans l'industrie de la construction se sont atténuées, ces derniers mois, au point de ne plus être l'obstacle le plus important au bon fonctionnement des entreprises.

C'est ce que conclut la Commission de la construction du Québec, à la lumière d'une consultation qu'elle a menée auprès d'employeurs de l'industrie et à laquelle 1216 d'entre eux ont répondu.

Ainsi, 60 % des personnes interrogées ont rapporté avoir vécu des difficultés de recrutement, lors de la consultation de mai dernier, comparativement à 67 %, l'automne dernier.

La CCQ conclut que les difficultés de recrutement «se sont amoindries de façon significative».

Aussi, à l'automne 2022, ces entrepreneurs avaient cité la difficulté à embaucher de la main-d'oeuvre comme premier obstacle au bon fonctionnement et à la rentabilité de leur entreprise, et ce, dans une proportion de 56 %.

Au printemps 2023, cette difficulté à embaucher était passée au second rang des obstacles. Elle a été dépassée, au premier rang, par les problèmes de compétence et de qualité de la main-d'oeuvre, dans une proportion de 53 %.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 avril 2024

Des employés de la Société des alcools en grève mercredi et jeudi

Le Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec annonce deux jours de grève, mercredi et jeudi, à moins d'une avancée significative à  la table de négociations d'ici là. Le cas échéant, il s'agirait des deux premières journées de grève, à même le mandat de 15 jours de grève dont les syndiqués se sont ...

22 avril 2024

Ottawa investira 50 millions $ pour aider les travailleurs touchés par l'IA

Le gouvernement fédéral investira 50 millions sur quatre ans à compter de 2025-2026 pour soutenir les travailleurs qui pourraient être touchés par l'essor de l'intelligence artificielle (IA). Cette somme figurait dans le budget fédéral présenté mardi. Le gouvernement prévoit investir plus de deux milliards de dollars afin d'encourager le ...

19 avril 2024

Québec entend suivre Ottawa sur l'imposition des gains en capital

Québec entend emboîter le pas à Ottawa et augmentera son taux d'imposition des gains en capital.  Le gouvernement québécois a annoncé jeudi en fin de journée que son régime fiscal sera ajusté afin de l'harmoniser avec cinq mesures proposées dans le dernier budget fédéral.  Le ministère des Finances du Québec indique vouloir ainsi intégrer la ...