Publicité

16 juin 2021 - 11:00

Achat local

Les entrepreneurs de la région à nouveau à l’honneur

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

La Chambre de commerce Brandon revient encore cette année avec sa campagne de visibilité de ses entrepreneurs au cours de l’été 2021, mais dans un contexte renouvelé.

Comme par le passé, les entrepreneurs participants verront leur photographie diffusée sur tout le territoire de Brandon pour faire connaître leur entreprise et conscientiser la population à l’achat local.

« Nous souhaitons, par cette campagne, faire connaître certaines de nos entreprises, mais surtout, faire connaître les entrepreneurs derrière. Nous voulons que les gens puissent s’attacher à ces entrepreneurs comme nous nous sommes attachés à eux », mentionne Annabelle Fréchette, coordonnatrice de la Chambre.

Le premier volet de cette nouvelle campagne mettra en vedette Nancy Laurence, de l’entreprise Naury, une designer de mode éco-responsable et utilisera encore mieux la puissance du web.

« Depuis la dernière campagne en 2018, les réseaux sociaux sont devenus un incontournable du paysage publicitaire et pour utiliser cette force au maximum, nous avons réalisé une capsule vidéo à être diffusée en boucle sur Facebook et notre infolettre hebdomadaire pour rejoindre encore plus de gens. Nous avons même mis à contribution un plus grand nombre de nos membres dans la réalisation de ce projet », ajoute-t-elle.

L’organisation a également fait confiance à d’autres de ses membres dans la conception du projet, soit Manon Rainville Design, Productions Guy Charpentier et Dadgad Communications numériques.

Cette campagne de visibilité est rendue possible grâce à la SADC D’Autray-Joliette et la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière. Pour connaître tous les détails de la campagne et les entreprises qui seront présentées au cours de l’été, consultez le site web de la Chambre de commerce Brandon au cc-brandon.com, de même que la page Facebook de l’organisme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.