Publicité

2 décembre 2020 - 18:00

Corporation de développement économique de la MRC de Joliette

La MRC de Joliette réagit positivement à la création de Réseau Accès Entreprise Québec

Par Salle des nouvelles

Quelques jours après l’annonce faite par la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx et le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, concernant la création de Réseau Accès entreprise Québec, la MRC de Joliette et la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette tiennent à souligner l’importance de cette grande nouvelle.

Ce changement aura des retombées directes chez les entrepreneurs du territoire et il est accueilli avec beaucoup de positivisme.

Créé afin de renforcer les services d’accompagnement et d’investissement offerts aux entreprises dans chaque région du Québec, le Réseau Accès entreprise Québec deviendra la porte d’entrée vers les services dédiés aux entrepreneurs. C’est une somme de 97,5 millions de dollars sur cinq ans qui a été octroyée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI).

Le gouvernement du Québec veut s’assurer que les entreprises ont accès à des services similaires d’une MRC à l’autre, permettant par le fait même d’accélérer le développement économique du territoire.

Pour la MRC de Joliette, cela représente un montant de 900 000 $ pour les cinq prochaines années.

 « C’est une nouvelle que nous accueillons à bras ouverts. En 2015, nous avions décidé de continuer à faire confiance à notre organisme de développement économique malgré les coupures gouvernementales et à maintenir nos budgets. Grâce à cette annonce, la CDÉJ pourra procéder à l’embauche de ressources additionnelles pour servir nos entrepreneurs », a mentionné Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette.

À la suite de l’abolition des centres locaux de développement (CLD) en 2015, les MRC avaient une décision à prendre quant à la gestion du développement économique sur leur territoire. La CDÉJ a alors vu le jour la même année et conservé sa structure d’organisation autonome.

« Répondre aux besoins et enjeux de nos entreprises a toujours été notre priorité et nous sommes heureux de la tournure des événements qui nous permet de poursuivre notre mission et d’avoir les moyens de le faire », a souligné Ginette Mailhot, présidente de la CDÉJ.

Elle précise que cette annonce est une belle reconnaissance pour le réseau des services de développement économique locaux de chaque MRC qui travaillent très fort, surtout depuis la dernière année dans le contexte de pandémie.

M. Bellemare termine en rappelant que « La MRC de Joliette est un terreau fertile pour l’entrepreneuriat. Cette annonce conforte le désir des élus de la MRC d’offrir un accompagnement de qualité à ses entrepreneurs, et ce, à la grandeur du territoire. Il s’agit d’une belle occasion pour notre CDÉJ de répondre aux besoins d’encore plus d’entreprises ».

Finalement, le gouvernement compte également adapter la politique d’investissement des fonds locaux d’investissement (FLI) aux nouvelles réalités auxquelles les entrepreneurs et les entreprises sont confrontés et continuer de collaborer avec les MRC afin de compléter le réseau des fonds locaux de solidarité (FLS). Ces modifications permettront une plus grande souplesse quant à l’octroi des fonds.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.