Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entente avec un distributeur américain

Le fabricant Remorques Apogée exporte l’ingéniosité québécoise

durée 12h00
26 octobre 2020
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

L’entreprise québécoise Remorques Apogée vient d’annoncer la  conclusion d’une entente avec un détaillant majeur aux États-Unis pour assurer la distribution de ses  remorques haut de gamme, entièrement faites d’aluminium par des gens d’ici, chez nos voisins du Sud.

Si  la Covid-19 continue d’impacter considérablement l’économie, l’innovation reste un moteur de croissance  et Apogée a su redoubler d’efforts pour obtenir les autorisations nécessaires auprès des autorités  américaines en vue de percer ce marché dont le potentiel est évalué à plusieurs milliers d’unités. 

Après avoir vu son chiffre d’affaires bondir de près de 1,5 M$ depuis ses débuts en 2017, l’entreprise de  Lanaudière qui connaît un franc succès estime que les ententes avec des distributeurs américains lui  permettront d’engranger une croissance importante.

« Il s’agit d’une étape stratégique pour notre  développement commercial et nous avons déjà reçu les premiers bons de commande », confie Christophe  Goffoz, cofondateur et vice-président exécutif de Remorques Apogée. 

Actuellement, le Québec représente un tiers des ventes de l’entreprise, les deux autres tiers se faisant  dans le reste du Canada. Exporter au sud de la frontière propulsera la jeune entreprise à une autre échelle  puisque le marché américain de l’industrie de la remorque représente 10 fois le volume canadien.

« Sans  avoir fait de campagne de promotion aux États-Unis, nous avons reçu des centaines d’appels de clients  souhaitant acheter notre produit. Les consommateurs américains ont déjà adopté notre produit. Nous  allons exporter l’ingéniosité québécoise dans les garages américains », ajoute M. Goffoz, fier de ces  derniers développements.  

Croître malgré la COVID-19 
Malgré la fermeture complète de l’usine de la mi-mars à la mi-mai au printemps dernier, Apogée a vu  l’essor de son réseau de distributeurs au Canada, notamment au Québec et en Ontario.

« En contexte de  pandémie, nous avons su prendre soin de nos employés et, avec eux, assurer un retour sécuritaire pour  tous. Toute l’équipe travaille vigoureusement depuis la réouverture et continue d’offrir un produit et une  expérience client hors pair », partage Jean-Michel Brunet, le PDG de l’entreprise. « Je remercie nos  actionnaires qui nous accompagnent et nous conseillent au quotidien », ajoute-t-il.  

C’est également en innovant dans son approche que Remorques Apogée a su se positionner dans la  nouvelle réalité que l’on connaît cette année : salons d’affaires virtuels, vidéoconférences et marketing  adapté.

« La situation actuelle transforme les procédures dans le monde des affaires et nous oblige à nous  ajuster. Nos produits permettent une distribution à grande échelle, même à travers des modèles de type  “Amazon”. Nous visons l’ouverture de plusieurs dizaines de concessionnaires aux États-Unis dans les  prochains mois et le lancement de nouveaux produits en 2021. L’innovation et la résilience sont au cœur  de notre entreprise », conclut M. Brunet. 

Des investisseurs pour accélérer la croissance
L’innovation et la rigueur sont des facteurs clés et un moteur pour la croissance de l’entreprise selon  Guillaume Courtemanche, ange-investisseur membre d’Anges Québec.

« Plus d’une dizaine  d’investisseurs ont choisi d’appuyer Remorques Apogée puisque l’entreprise s’appuie sur une équipe de  gestion solide et développe des remorques de haute qualité répondant à un besoin de marché jusqu’alors non servi. Ce besoin est clairement démontré par la forte croissance des ventes au Canada et le potentiel  important aux États-Unis. » 

L’entreprise a conclu une ronde de financement de plus de 800 k$ grâce à la participation d’Anges Québec,  d’un investisseur stratégique et d’autres investisseurs privés. Grâce à ce financement, Remorques Apogée  a pu accélérer ses opérations et préparer sa croissance à l’international.  

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

Épicerie: l'argent comptant décline, mais on le juge nécessaire, dit un sondage

Même si une faible minorité de Canadiens paient maintenant leurs achats dans les magasins d’alimentation avec de l’argent comptant, les répondants à un sondage sont nombreux à penser que ce mode de paiement a encore sa place et qu’une épicerie qui ne l’accepterait pas serait discriminatoire. Le sondage mené par la firme Angus Reid et l’Université ...

1 février 2023

Hausse mercredi de 2,2 % du prix du lait destiné aux marchés de détail

Les prix du lait à la ferme augmentent à compter de ce mercredi au Canada. Il y a trois mois, le 1er novembre, la Commission canadienne du lait (CCL) a autorisé une augmentation d'environ 2,2 %, soit d’un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février. Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits comme le lait, la crème, le ...

23 janvier 2023

Véhicules lourds: le DCE sera obligatoire au Québec à compter du 30 avril

À compter du 30 avril prochain, au Québec, le dispositif de consignation électronique (DCE) devra obligatoirement avoir été installé dans les véhicules lourds, ce qui permettra de consigner les heures de travail et de repos. La ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, croit que l'utilisation de ce dispositif aidera ...