Publicité

6 mai 2020 - 09:00

Via le programme "Stratégie jeunesse" de la MRC de Matawinie

La ferme du Braconnier, une nouvelle entreprise à Saint-Michel-des-Saints

Par Salle des nouvelles

La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) Matawinie annonce la création d’une nouvelle entreprise, La ferme du Braconnier. Grâce au soutien financier reçu via le programme Stratégie jeunesse, c’est à Saint-Michel-des-Saints que la toute nouvelle entreprise verra le jour.

Marc-André Lussier travaille comme technicien ambulancier paramédic à temps plein depuis déjà plus de 10 ans. Lui et sa conjointe, Anne-Marie Gervais, font l'élevage de sangliers depuis le printemps dernier sur une terre de 100 acres. Ils possèdent un mâle reproducteur ainsi que 11 laies reproductrices qui ont donné naissance à 24 marcassins, dont la période d’engraissement s’étend sur 360 jours. Ceux-ci font également l'élevage annuel de 200 poulets de grain pour la famille.

Élevage de sangliers et culture de légumes

Aujourd’hui, le couple a l’opportunité de racheter l’ancienne ferme familiale de celle-ci et de s’y établir en vue d’en faire l’expansion de la production de sangliers avec un objectif souhaité de 30 laies d’ici 3 ans, mais aussi l’implantation d’une ferme de gibiers où ils visent une production animale de plus de 100 têtes.

La ferme a une superficie globale de plus de 200 acres sur laquelle se trouve une résidence principale ainsi que plusieurs bâtiments agricoles.

La terre est également composée de 16 acres cultivables ou ce sera majoritairement de l’ail, mais aussi des oignons, topinambours et autres légumes adaptés aux conditions climatiques de la région qui y seront cultivés. Les entrepreneurs ont également l’intention d’y pratiquer prochainement de la chasse sportive guidée, en enclos, sur une superficie de 50 acres.

Marc-André Lussier ne mâche pas ses mots quant aux retombées positives qu’aura ce projet sur tous les plans: « Les défis qui nous attendent sont très stimulants et nous offrent une vision d'avenir familiale pour nos enfants. Plus tard ils pourront, s'ils le souhaitent, reprendre les rênes de l'entreprise ».

Celui-ci a également entrepris le cours de gestion d'entreprise agricole au Cégep de Lanaudière, à Joliette, afin de parfaire ses connaissances. Il peut également compter sur le soutien du père de sa conjointe qui possède de l'expérience dans le domaine de la production maraichère, mais aussi de l’élevage porcin, pour l’épauler.

Commerce local de viande

Pour débuter ses opérations, la mise en marché pour la viande de sanglier sera commercialisée localement. Ce sera la même chose pour les légumes et déjà, de nombreuses entreprises ont démontré un vif intérêt quant aux produits de La ferme du Braconnier.

Marc-André Lussier, à la tête de l'entreprise, assurera la pleine gestion agricole. Sa conjointe aidera au suivi des opérations ainsi que la gestion de l'entreprise.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.