Publicité
5 mars 2020 - 07:00

L'événement est ouvert aux intervenants scolaires, étudiants, créateurs d'entreprise

Les esprits entrepreneurs de Lanaudière encouragés à tenter le 22e Défi OSEntreprendre

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de la 22e édition du Défi OSEntreprendre, les intervenants scolaires, les étudiants et les créateurs d’entreprise de la région de Lanaudière auront l’occasion de faire rayonner leurs projets. La date limite d’inscription approche car ils ont jusqu’au 10 mars, 16 h, pour s’inscrire.

Plus de 30 000 $ seront remis en bourses dans la région de Lanaudière lors du gala qui se tiendra le 27 avril 2020 au Club de golf de Berthier. Les lauréats régionaux obtiendront des bourses d’une valeur de 500 $ au volet Scolaire, de 1 250 $ au volet Création d’entreprise et de 7 500 $ au volet Réussite Inc.

Cinq prix Coup de coeur

Lanaudière souhaite souligner son dynamisme entrepreneurial par la remise de cinq prix Coup de cœur attribués seulement dans la région. « Nous sommes chanceux, dans Lanaudière, de pouvoir compter sur un réseau dynamique de partenaires qui soutiennent les entrepreneurs. Les prix Coup de cœur régionaux, rendus possibles grâce à la contribution de certains d’entre eux, le démontrent », explique Jean-Roch Lacroix, cofondateur de l’entreprise Hélio et président d’honneur de cette 22e édition du Défi OSEntreprendre Lanaudière.

Par ailleurs, depuis 15 ans, le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) travaille à la valorisation de la persévérance scolaire et de la réussite éducative dans Lanaudière. C’est dans cette optique que l’organisme attribuera un prix Coup de cœur comprenant une bourse de 250 $ à un projet du volet Scolaire qui favorise la persévérance scolaire.

Parallèlement au travail de sélection des lauréats par le jury régional, il sera possible pour la population de voter pour leurs projets favoris. Le vote populaire s’adresse aux volets Scolaire et Création d’entreprise. À gagner : deux bourses de 250 $.

Reconnaissance de l’entrepreneuriat au féminin

Femmessor Lanaudière attribuera une bourse de 1 000 $ à une femme entrepreneure qui se sera démarquée parmi tous les projets déposés dans le cadre du volet Création d’entreprise. Le prix Coup de cœur Entrepreneuriat féminin Femmessor permettra de mettre de l’avant l’importance de la contribution des femmes dans le développement de l’entrepreneuriat dans Lanaudière, en plus de reconnaître les compétences dont elles font preuve dans le domaine.

Deux prix de la Table d'action

À travers la Table d’action en entrepreneuriat de Lanaudière (TAEL), les acteurs régionaux en entrepreneuriat coordonnent leurs efforts et établissent ensemble un plan d’action dans le but de dynamiser la création ou l’expansion d’entreprises. C’est dans ce contexte que deux prix coup de cœur de la TAEL seront attribués.

Le premier soulignera l’excellence d’un projet de création d’entreprise par l’attribution d’une bourse de 625 $, tandis qu’une deuxième bourse de 250 $ sera   accordée à un projet d’entrepreneuriat étudiant.

Une nouveauté : le prix Coup de cœur jeune entrepreneur international

Un nouveau partenaire s'est ajout à 'événement: la Société de développement international de Lanaudière (SODIL). Par l’entremise de sa fondation, celle-ci souhaite reconnaître les entrepreneurs qui auront développé une vision internationale dans le cadre de leurs projets d'affaires. Une bourse de 650 $ sera spécialement attribuée au lauréat de ce nouveau prix Coup de cœur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.