Publicité
27 novembre 2019 - 09:00

Les Fabrications de Brandon

MercadOr 2019 : une entreprise de Lanaudière lauréate du concours

Par Salle des nouvelles

La Société de développement international de Lanaudière (SODIL) a annoncé que l’entreprise Les Fabrications Brandon de Saint-Gabriel-de-Brandon a remporté un prix lors de la deuxième édition du Gala à l’exportation, MercadOr Québec où 54 finalistes du Québec se disputaient la palme dans 10 catégories.

Les Fabrications Brandon ont été couronnées dans la catégorie "Leader à l'export - régions intermédiaires". Fondée il y a 50 ans, cette entreprise œuvrait dans le domaine de la soudure générale avant de se spécialiser comme manufacturier de bennes basculantes en 1993. Elle est aujourd’hui chef de file dans l’industrie des bennes basculantes en Amérique du Nord. Les Fabrications Brandon sont passées de 17 à 100 employés ces cinq dernières années, et a quadruplé son chiffre d’affaires via un réseau de distribution en place au Canada et aux États-Unis.

Plus de 80% du chiffre d'affaires hors Canada

Depuis 2012, l’entreprise présente une démarche structurée à l’export et a modifié son offre, sa commercialisation et la qualité de ses produits pour répondre aux besoins de ses clients à l’international. Aujourd’hui, elle réalise plus de 80% de son chiffre d’affaires à l’extérieur du Canada.

« Les Fabrications Brandon sont un exemple probant que lorsque l’on est mobilisé, structuré et patient autour du projet international, tout est possible. La direction de l’entreprise a fait preuve de beaucoup de détermination, de vision et d’innovation pour atteindre ce niveau dans ce domaine très compétitif. Nous sommes très fiers et privilégiés de voir évoluer cette entreprise sur le territoire Lanaudois » a expliqué Mathieu Lapointe, directeur général de SODIL.


La liste complète des lauréats du concours, organisé par Commerce International Québec (CIQuébec), le réseau des organismes régionaux de promotion des exportations (ORPEX), est disponible.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.