Publicité
25 novembre 2019 - 09:00

Le mercredi 27 novembre prochain

Fêtes des entrepreneurs: la SDCJ et CCGJ s’unissent pour un 5 à 7 au Melkior

Par Salle des nouvelles

La Société de développement du Centre-ville de Joliette et la Chambre de Commerce du Grand Joliette font chambre commune le 27 novembre prochain afin d’offrir un 5 à 7 des fêtes aux entrepreneurs du Grand Joliette.

Alors que 2019 s’achève et que 2020 frappe à nos portes, la SDCJ et la CCGJ invitent leurs membres respectifs à festoyer dans le cadre d’un 5 à 7 allongé au Resto-Bar le Melkior. Pour certains, ce sera une dernière occasion de réseauter avant le temps des Fêtes, une période très achalandée pour la majorité des entreprises du Grand Joliette.

« La Société de développement du centre-ville de Joliette est fière de s’associer à la Chambre de Commerce du Grand Joliette afin de permettre aux entreprises du centre-ville de réseauter avec l’ensemble du monde des affaires de la MRC de Joliette dans un esprit festif et rassembleur !! », explique Joanne Dubois, directrice générale de la SDCJ.

«Nous travaillons tous de concert et à différents niveaux pour favoriser le développement économique de Joliette. Il était tout naturel pour nous de s’allier à la SDCJ et de permettre à nos membres de réseauter avec les leurs, dans le cadre d’un seul événement», déclare Jade Poitras Bessette, directrice générale de la CCGJ.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire en ligne ou par courriel à l'adresse suivante : [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.