Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 janvier 2018 - 11:47

Un second investissement majeur de plus de 1,2M $ en quelques mois pour le développement de Entreprises Bourget inc. de Saint-Paul-de-Joliette

Par Salle des nouvelles

Un autre projet de construction majeur vient de voir le jour chez Entreprises Bourget inc. de Saint-Paul-de-Joliette dans le but de permettre à l’entreprise d’accroître ses capacités de stockage et de distribution de produits d’abatpoussière dont la demande se fait de plus en plus croissante au Québec, dans le monde municipal autant que dans le secteur privé, particulièrement le marché des grands chantiers de construction.  
 
C’est ce qu’a fait savoir aujourd’hui le président de l’entreprise, Luc Delangis, qui a précisé que la construction et l’ajout au parc de réservoirs d’un méga-réservoir de 2 millions de litres, dans le complexe industriel de l’entreprise, assurerait non-seulement une capacité d’entreposage supplémentaire à l’entreprise mais, garantira surtout, une sécurité d’approvisionnement à toute épreuve pour les villes et municipalités québécoises qui optent de plus en plus pour les produits d’abat-poussière de Entreprises Bourget. Une nouvelle aire de chargement sera simultanément aménagée. Ces produits sont les seuls du genre, a souligné monsieur Delangis, à être transformés au Québec à partir d’une ressource fossile naturelle d’origine entièrement canadienne.  
 
« Le fait d’être en concurrence avec des produits américains ou européens nous impose de nous positionner de façon énergique » a poursuivi monsieur Delangis pour qui cet autre investissement de plus de 1,2M $ était de nature à lancer un signal très clair au marché du Québec à l’effet que les Entreprises Bourget sera en mesure de répondre à la demande, toujours croissante, du seul abat-poussière canadien de type chlorure de calcium, certifié par le Bureau de normalisation du Québec, le AP-35. 

« Cet autre investissement majeur témoigne de la confiance et de la détermination de la direction de l’entreprise dans le déploiement de son plan de développement qui est propre à stimuler l’économie locale, à créer et maintenir des emplois dans la région de Lanaudière » a poursuivi monsieur Delangis.  
 
 
Ce dernier a insisté sur le fait que ces produits d’abat-poussière étaient conformes aux critères du Cahier des charges et devis généraux (CCDG) du ministère des Transports du Québec (MDTMDET) ainsi qu’aux normes éco-toxicologiques du ministère de l’Environnement du Québec.  
 
Pour le président de Entreprises Bourget, l'utilisation ordonnée d'abat-poussière diminue la nécessité de procéder à des travaux d'entretien routier et les coûts connexes, tout en atténuant les impacts associés à la poussière des routes sur l'environnement et la santé des citoyens, tout en contribuant à stabiliser les routes non-pavées. 
 
Monsieur Delangis a finalement fait savoir que l’entreprise n’avait pas hésité, non plus, à investir, en parallèle, dans son parc de véhicules spécialisés qui compte, notamment, une flotte de plus de 25 unités, dont plusieurs camions 10 et 12 roues, pour s’assurer de desservir efficacement tout le marché, à la grandeur du territoire du Québec. Les travaux de construction de la nouvelle zone de stockage seront complétés au début du printemps 2018. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.