Publicité
25 août 2019 - 09:30

CISSS de Lanaudière

Des heures de visite élargies dans les hôpitaux pour favoriser la présence des proches

Par Salle des nouvelles

Le CISSS de Lanaudière tient à informer la population que de nouvelles modalités portant sur la présence des proches au chevet d’un usager sont en vigueur dans ses deux hôpitaux, soit au Centre hospitalier De Lanaudière et à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur. L’orientation privilégiée vise à favoriser le bien-être et le rétablissement des usagers tout en facilitant le plus possible les contacts avec la famille et les proches considérés comme des partenaires importants.

Nouvelles modalités en milieu hospitalier 

Ces nouvelles modalités s’appliquent dans les deux hôpitaux de la région : 

• Les proches sont bienvenus en tout temps, de 8 h à 21 h; 

• Le nombre de visiteurs est flexible;

• Les visiteurs de moins de 12 ans doivent être accompagnés d’un adulte. 

Les heures de visite et le nombre de visiteurs sont flexibles (après concertation avec l’équipe soignante). Des modalités spécifiques doivent être respectées dans certains secteurs. 

Pour les visites dans les autres installations du CISSS où sont hébergés des usagers, soit les centres d’hébergement, les centres de réadaptation, les foyers de groupe pour les jeunes de moins de 18 ans ainsi que les ressources intermédiaires, les modalités en vigueur continuent de s’appliquer. 

Il est à noter que pour l’ensemble des installations, les visites peuvent être restreintes ou interdites, de façon exceptionnelle, lorsque la sécurité des usagers ou des visiteurs risque d’être compromise (en cas d’éclosions, par exemple). Le CISSS sollicite la collaboration de la population afin de respecter ces consignes et remercie les proches des usagers ainsi que les visiteurs. La population est invitée à consulter le site Web du CISSS, au www.cisss-lanaudiere.gouv.qc.ca, pour obtenir entre autres les coordonnées des installations. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.