Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2018 - 10:46

Course aux 1000 pieds, déjà la 5e édition !

Par Salle des nouvelles

Dimanche 6 mai 2018 aura lieu la 5e édition de la Course aux 1000 pieds au profit de la Fondation des Samares. L’organisation prépare aux coureurs tout un 5e anniversaire!

Depuis maintenant 5 ans, les organisateurs de la Course aux 1 000 pieds, en collaboration avec la Ville de Joliette, sont à pied d’œuvre pour offrir aux participants de cet événement une expérience de course qui s’améliore à chaque fois. À moins de deux mois de l’événement, plus de 1 750 participants sont déjà inscrits ainsi que 18 entreprises pour le défi entreprises 10 x 1 km.

Des nouveautés encore cette année

Depuis la première édition, ce sont ajoutés au fil des années une épreuve de 21.1 km, le défi entreprises de 10 x 1 km, une remise de médailles à l’ensemble des coureurs, des améliorations de parcours et du site de départ de la course qui sera encore cette année dans le stationnement du Cégep à Joliette et de l’Académie Antoine-Manseau.

Cette année encore, les organisateurs amènent de la nouveauté dans le but de fêter ce 5eme anniversaire en grand.

Tout d’abord, les coureurs seront invités à venir déguiser en ce jour de fête! Mathieu Dufresne l’un des coorganisateurs et président de la Fondation des Samares, indique aussi que le 21.1 km laissera la place à une épreuve de 15 km : « cette distance apparaît de plus en plus dans les grands événements et permet à beaucoup de coureurs qui ne se sentent pas prêts à passer du 10 km au 21.1 km de trouver un juste milieu. On espère ainsi encore attirer plus de coureurs ».

Le défi entreprises prend de l’expansion

Le nombre d’inscriptions pour le Défi Groupes/Entreprises avait doublé en 2017 avec 28 équipes qui se sont affrontées dans une course à relais de 10 X 1 km contre 14 en 2016.

Cette année, Mme Éveline Préville-Ratelle, avocate bien connue dans notre milieu pour son implication dans plusieurs causes communautaires a décidé de parrainer le défi, pour augmenter le nombre d’entreprises participantes à 50. « Cela fait maintenant deux ans que l’équipe Ratelle-Karbur participe au défi et remporte l’épreuve. À chaque fois, je suis leur première supportrice. Je trouve que c’est une course qui favorise l’esprit d’équipe dans une belle atmosphère de compétition et dont les profits vont à une belle cause ».

Et pour une première année, dix équipes d’écoles pourront se frotter aux coureurs des entreprises durant ce défi. Encore une belle occasion pour les organisateurs de mêler les écoles et les entreprises pour un événement qui rappelons-le veut valoriser la persévérance scolaire et dont tous les bénéfices sont remis à la fondation des Samares.

Déjà parmi les 15 plus grosses courses au Québec

Ce sont plus de 2 500 coureurs qui avaient pris part l’an dernier à l’une des courses de la 4eme édition. Cette année, les organisateurs espèrent une fois de plus battre des records de participation et atteindre 3 000 participants. Mathieu Dufresne, précise qu’avec plus de 2 000 coureurs chronométrés à l’arrivée, la course fait partie des 20 événements de course les plus importants au Québec. Si on y ajoute les coureurs bout’chou et les participants du relais entreprises qui courent sans puce, et donc ne sont pas pris en compte dans le classement, la course aux 1 000 pieds se classe dans les 15 premiers. C’est tout un exploit pour un événement qui fêtera son 5e anniversaire cette année.

La réussite d’un tel événement repose non seulement sur l’implication d’un nombre important de bénévoles, mais aussi sur l’ouverture et le support de la ville hôte, en l’occurrence Joliette. Le président souligne également la participation et la fidélité des commanditaires de l’événement, d’année en année.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.