Publicité
7 mai 2013 - 15:35

Mai est le mois de l’activité physique

Par Guy Latour

Plusieurs activités ont eu lieu dans le nord de Lanaudière, le 2 mai dernier, pour marquer le mois de l’activité physique ainsi que la Journée Nationale du Sport et de l’Activité Physique (JNSAP).

Plus de 400 élèves de l’école Sacré-Cœur-de-Jésus et du Centre de la Petite Enfance à Crabtree ont participé à l’activité « À Crabtree, on bouge! » sur la 8e rue. La musique et la danse était à l’honneur durant 45 minutes.

Le porte-parole régional de la JNSAP, le multiple médaillé au Jeux paraolympiques de Londres en 2012, Benoit Huot, avait un message clair à livrer aux participants. « Au cours du prochain mois, vous devez bouger au moins une heure à chaque jour ainsi que d’avoir une saine alimentation. Vous obtiendrez de meilleurs résultats scolaires », a-t-il lancé à son jeune public.

Le maire de Crabtree, Denis Laporte, a pour sa part affirmé qu’une telle activité s’inscrivait dans la politique familiale mise en place par la municipalité. « Ça démontre que le bien-être des familles est au cœur des préoccupations de Crabtree », a-t-il mentionné.

D’autres évènements ont aussi eu lieu le 2 mai, soit à Saint-Thomas, avec le trottibus, un trajet facile et sécuritaire dans le parc de l’amitié, ainsi qu’à Saint-Paul avec un party Zoomba

À venir

Tous les mercredis de mai, la ville de Saint-Charles-Borromée propose le badminton parents-enfants à l’école Lorenzo-Gauthier, de 18 à 21h00.

Le 11 mai prochain, il y aura de la marche active et du zomba extérieur au chalet des loisirs de Saint-Ambroise, de 9 à midi. À Joliette, le parc Louis-Querbes organise un après-midi d’activités pour tous les goûts.

Enfin, il y aura un rallye des parcs à vélo, à Notre-Dame-des-Prairies, le 26 mai. Le départ se fera à 13h00 au parc des Champs-Élysées.

Chiffres inquiétants

La direction de la santé publique dans Lanaudière s’est dite préoccupée par certaines statistiques.

Ainsi, 56% des lanaudois affichent un surplus de poids alors qu’un québécois sur quatre est sédentaire.

« L’activité physique prévient beaucoup de problèmes de santé physique et favorise une bonne santé mentale tout en contribuant à prévenir le décrochage scolaire », de conclure le Dr Jean-Pierre Trépanier, directeur de la santé publique.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.