Publicité
23 septembre 2019 - 06:00

Une aide financière de Desjardins

50 000$ pour la réfection de la piste de BMX de Crabtree

Par Salle des nouvelles

En août dernier, la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière a versé la somme considérable de 50 000 $ à la Municipalité de Crabtree pour lui permettre de réaménager la piste de BMX.

À ce propos, la Municipalité est très heureuse de cette aide, qui leur permettra de rendre cette infrastructure encore plus compétitive. En effet, l’offre de loisirs et d’installations récréatives de qualité est l’une des grandes préoccupations municipales. Grâce à cet investissement, la piste pourra être réaménagée, et les courbes seront asphaltées. Les travaux seront effectués pour la saison 2020 pour le plus grand plaisir des utilisateurs.

Tel que mentionné par Bruno Durand, président du Club BMX, « Il s’agit d’une aide sans précédent pour le club de BMX de Crabtree. Ce soutien nous aidera à mener à bien notre mission d’offrir aux jeunes Lanaudois l’opportunité de pratiquer le BMX dans un environnement de grande qualité. La réfection de cette infrastructure unique dans la région était nécessaire afin de s’ajuster aux nouveaux standards du sport et nous permettre de tenir des événements de rayonnement provincial et national. Un énorme merci à Desjardins et à la Municipalité de Crabtree de toujours croire que le sport est un puissant outil de développement pour les jeunes et pour les communautés. »

« Cet investissement est adressé directement aux jeunes adeptes de BMX de la région, d’ajouter Joël Landry directeur général de la Caisse. Avec ses nouvelles structures, la piste BMX de Crabtree incitera nos jeunes à jouer dehors dans un sport discipliné unique dans la région ». Octroyé du Fonds d’aide au développement du milieu, ce projet rejoint la mission de Desjardins en lien avec la jeunesse et les saines habitudes de vie.»

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.