Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 juin 2018 - 06:00

6 000 $ remis à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Le dimanche 3 juin dernier avait lieu, pour une cinquième année consécutive, la Course en couleurs Ariane Gingras. La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière bénéficiera, encore une fois, d’une partie des sommes amassées lors de cet événement organisé par l’École secondaire de l’Érablière de Saint-Félix-de-Valois. Les quelque 1650 participants ont permis de récolter une impressionnante somme de 15 000 $.

Trois institutions de la région bénéficieront des profits amassés soit, la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière, l’École secondaire de l’Érablière et le programme Ouverture sur le Monde (POM) de cette école.

C’est ainsi que 6 000 $ seront investis dans divers projets au sein de l’établissement scolaire. Les 3 000 $ attribués au POM, quant à eux, permettront aux jeunes du programme de s’impliquer dans des activités d’engagement communautaire et de bénévolat. Finalement, un montant de 6 000 $ sera versé à la fondation et sera remis au secteur de la pédopsychiatrie du Centre Hospitalier de Lanaudière.

La fondation organisera sous peu une visite au pavillon de pédopsychiatrie pour les étudiants du programme afin que ceux-ci puissent constater l’impact de leur travail acharné.

Le prochain événement haut en couleur aura lieu le dimanche 2 juin 2019.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.