Publicité
13 décembre 2018 - 14:08 | Mis à jour : 14:19

Fabrication de fausse monnaie: arrestations et perquisitions

Par Salle des nouvelles

 

La Division des enquêtes sur les crimes économiques de la Sûreté du Québec a procédé, mercredi soir, au démantèlement d’un laboratoire de fabrication de fausse monnaie qui opérait dans un commerce de Terrebonne.

 

Les enquêteurs ont réalisés une perquisition dans un commerce du Chemin des Anglais à Terrebonne. Sur place les policiers ont saisi environ  500 000 $ de billets contrefaits d’argent canadien et américain ainsi que du matériel servant à la fabrication de faux billets. Trois véhicules qui étaient à proximité du commerce ont également fait l’objet de perquisitions.

 

Les policiers ont procédé à l’arrestation de quatre personnes qui se trouvaient sur les lieux. Trois hommes et une femme ont été arrêtés et rencontrés par les policiers. Ils ont été libérés en attendant la suite des procédures judiciaires.

 

Cette enquête a été initiée en novembre dernier et a été réalisée en collaboration avec la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) et le Service de police de Terrebonne.

 

La Division des enquêtes sur les crimes économiques de la Sûreté du Québec détient une expertise en matière d’enquête sur les fraudes et prend très au sérieux ce type de crime. Grâce à la création de partenariats nationaux et internationaux, les policiers sont en mesure de mettre fin aux activités criminelles des réseaux de fraudeurs.

 

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou événements suspects peut être communiquée, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.