Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 mars 2018 - 08:00

Un incroyable montant de 162 000 $ amassé au Défi 12 h Nicoletti pneus & mécanique!

Par Salle des nouvelles

C’est un montant incroyable de 162 000 $ qui a été amassé à la 10e édition du Défi 12 h Nicoletti pneus & mécanique de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière le 17 mars dernier à la Station touristique Val Saint-Côme. Alors que l'objectif initial était de 125 000 $, on convient que le mot incroyable n’est pas une exagération!

Pour Renelle et Vincent Nicoletti de Nicoletti pneus & mécanique, partenaire majeur pour une deuxième année, mais également pour les trois prochaines années, le succès de cet événement repose sur l'implication de toute la communauté. « Nous sommes bien heureux d’avoir établi ce partenariat avec la fondation dans le cadre de cet événement, puisqu’il est en lien direct avec nos valeurs personnelles et corporatives. De voir l’implication des gens qui se sont inscrits, combinée aux donateurs qui ont soutenu les équipes et aux entreprises qui ont confirmé un partenariat à titre de commanditaire ou de partenaire-kiosque, de même qu’aux bénévoles présents; c’est une preuve de tellement de générosité. Et nous ne pourrions passer sous silence l’implication des membres du comité, des gens de coeur, impliqués et dévoués. Grâce à eux, non seulement nous avons rassemblé 75 équipes, mais 16 entreprises étaient présentes au Village des partenaires CRH Canada situé au bas des pentes, pour animer la foule et surtout, bonifier la collecte de fonds! Un immense merci! »

En cette 10e édition, la fondation a voulu souligner l’implication des jeunes, puisque plusieurs équipes étaient composées uniquement de jeunes motivés à s’impliquer pour la cause de la santé. On pense à l’équipe Les petites puces, à celle du Collège Esther-Blondin, celle du Collège Champagneur; trois équipes de jeunes de 14 à 17 ans. Mais une autre équipe de jeunes, cette fois âgés de 8 à 13 ans, s’est démarquée, soit Les Kids. Ils ont fait une collecte de fonds de plus de 6 000 $, alors qu’ils participaient pour une deuxième année consécutive. De plus, ils ont confirmé un kiosque au sein du Village de partenaires afin de vivre cette expérience et de servir des grillades au profit de l’événement. « Chapeau à tous ces jeunes qui s’impliquent pour faire une différence dans leur communauté! », a lancé fièrement Caroline Martel, directrice générale de la fondation.

Un autre fait particulier à noter pour cette édition incroyable, la création d’équipes formées spécialement en l’honneur d’une personne décédée. Depuis 2011, on avait la chance de compter sur l’équipe formée en mémoire de Pier-Luc Morin, décédé en 2010. C’est en son honneur qu’avait aussi été créé le Fonds Pier-Luc Morin. Mais d’autres familles et amis ont voulu créer une équipe comme celle de Pier-Luc. On pense à l’équipe formée en l’honneur d’Andréanne Besner, cette jeune femme de 16 ans de Sainte-Julienne décédée en 2014 dans un accident de la route à Saint-Lin-Laurentides. On souligne aussi l’équipe formée en l’honneur d’Anthony Pauzé, ce jeune homme de 21 ans de Saint-Alphonse-Rodriguez décédé en octobre dernier, suite à un accident de la route à Saint-Charles-Borromée. « C’est une chance de pouvoir compter sur ces gens qui pensent à transformer un deuil en quelque chose de plus grand. Nous sommes choyés que des gens, des familles, nous portent dans leur cœur et pensent à redonner à leur communauté afin que des décès ou des histoires bien personnelles servent à améliorer la vie de d’autres personnes. », a souligné Mme Martel.

Pour cette 10e édition, l’équipe Les petites puces s’est classée en 1ère position de la compétition des descentes en skis avec 72 tours effectués. L’équipe appelée En l’honneur d’Andréanne Besner, a suivi de très près avec 70 tours et a remporté une médaille d’argent, alors que la médaille de bronze a été remise à l’équipe Le Comptoir et Boisé Royal, avec 66 tours. Félicitations à toutes les équipes!

Rappelons que les sommes amassées sont divisées en deux parts : la première étant versée au Fonds Pier-Luc Morin, pour les installations de santé (CLSC et centres d’hébergement) de la MRC de Matawinie, alors que la seconde est versée au fonds général de la fondation. Le projet associé cette année est le réaménagement de l’aire d’urgence du CLSC de Saint-Michel-des-Saints.

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière tient à remercier sincèrement tous les participants, commanditaires, donateurs et bénévoles qui ont fait de cette journée un succès phénoménal! Encore une fois, le Défi 12 h s'est imposé comme un événement familial réunissant petits et grands, où la magie d'être ensemble, en plein air, permet de réaliser de grandes choses!

Sur la photo : Mélanie Morel, technicienne à la comptabilité à la fondation - Dr Philippe Melanson, médecin au CLSC de Saint-Michel-des-Saints - Caroline Martel, directrice générale de la fondation – Chantal Cimon, coordonnatrice administrative à la fondation (accroupie) - Christian Blouin, membre du comité – Jean-Roch Lacroix, membre du comité – Martin Roy, membre du comité – Jacob Nicoletti-Sturtevant (fils de Renelle Nicoletti) –Renelle Nicoletti de Nicoletti pneus & mécanique, également présidente du comité – Angèle Roy, mère de Pier-Luc Morin - André Morin, membre du comité et père de Pier-Luc Morin - Maude Malo, directrice du développement à la fondation – Dr Bertrand Melanson, médecin au CLSC de Saint-Michel-des-Saints – Émilie Coulombe, chef de l’administration des programmes Soins de santé primaires pour la MRC Matawinie-Montcalm à la Direction des soins infirmiers du CISSS de Lanaudière – Accroupis à l’avant à droite : Sylvain Ouellette des Productions Méga-Animation (animateur) – Maxime Legros, directeur général de la Station touristique Val Saint-Côme.

Membres de comité absents de la photo : Guillaume Tellier, Tommy Robillard, Patrick Morin, Valérie Lépine et Éric Marcil.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.