Publicité

26 mai 2021 - 06:00

Personnel de soutien et d’entretien

Rappel : Deux journées de grève dans le réseau scolaire

Par Salle des nouvelles

Les syndicats de la CSN du personnel de soutien scolaire de Lanaudière et du personnel d’entretien de la Commission scolaire Les Samares sont grève du 26 au 27 mai, de midi à midi.

Plusieurs milliers de jeunes de la région de Lanaudière et ailleurs au Québec resteront à la maison aujourd’hui et demain en raison de la grève votée le 4 mai dernier à 87% à l’Assemblée générale du syndicat du personnel de soutien scolaire de Lanaudière.

Dans les écoles du Centre de services scolaire des Samares, ces syndicats représentent les employés de soutien technique et para technique, les employés de soutien administratif ainsi que les employés de soutien manuel.

La manifestation débutera à 13h15 à la place Bourget au centre-ville de Joliette et une marche avec un parcours, qui sera dévoilé sous peu, prendra place. Pour ce qui est de la journée de jeudi, les revendications auront lieu dans des écoles secondaires ciblées de 8h30 à 11h.

Ces dernières s’inscrivent dans un contexte de négociation entre les syndicats et le gouvernement du Québec afin d’obtenir davantage de reconnaissance et un meilleur salaire. Après un et demi de négociations, les membres de la CSN se disent contraints de devoir déclencher ces journées de grève.

Les employés participants ont droit à une compensation financière de 300$ seulement s’ils se sont inscrits à l’avance.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.