Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 octobre 2017 - 11:05

Les choix du capitaine et des assistants

Il y a plusieurs façons de choisir ceux qui dans une équipe de hockey porteront les lettres de capitaine et d’assistants. Les façons peuvent varier et évoluer surtout par rapport au niveau et au groupe d’âge de l’équipe.

Comme dans chaque décision, il doit y avoir un plan et un objectif derrière la façon choisie pour nommer le capitaine et ses assistants. Selon moi, peu importe la façon établie, nous devons, comme dirigeant, s’assurer que les personnes choisies représentent bien les valeurs, l’attitude et la philosophie de l’équipe et de l’organisation. Il est donc important que celles-ci soit présentées et implantées clairement aux joueurs dès le départ.

Le choix du capitaine ne se fait pas en fonction des statistiques ou du talent sur la glace, mais plutôt en fonction de son leadership et du rôle qu’il devra assumer pleinement dans l’équipe et de son impact positif sur la glace.

Voici quelques façons possibles de choisir son groupe de meneurs. La première est une nomination unilatérale des dirigeants. La deuxième est une nomination des dirigeants à la suite d’une consultation des joueurs (par votes ou par rencontres) ou par la voie de votes secrets par les joueurs. Dans ce dernier cas, on se doit d’être dans un niveau ou la maturité et l’expérience est au rendez-vous. Je crois que cette façon s’applique surtout aux équipes de la LNH qui ont un groupe de joueurs plus âgé et des membres faisant partie de la même organisation depuis longtemps, ce qui dans ce cas ne peut que survenir au niveau professionnel. Les équipes juniors et de niveaux inférieurs ont un roulement de joueurs élevé étant donné les règlements versus l’âge d’éligibilité. Consulter les joueurs peut par contre être un bon compromis dans le cas d’une équipe junior plus vieille qui possède quelques candidats de qualité.

Cette façon peut éclaircir les dirigeants pour finaliser la décision en considérant le pouls des joueurs. Si une équipe est très jeune et manque d’expérience, il est préférable de nommer directement le capitaine pour éviter des erreurs qui sont ensuite difficiles à renverser une fois les annonces faites.

Une fois les décisions prises et les joueurs nommés, il est important chez les équipes de hockey inférieur au niveau professionnel, de superviser et d’aider les capitaines à progresser dans ce rôle. Parfois, certain peuvent se mettre trop de pression ou tenter d’en faire trop en tant que leader. L’important est d’avoir ces joueurs pour donner l’exemple à travers notre philosophie et de nos valeurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.