Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 octobre 2017 - 11:01

Le Rocket de Laval

Une manchette qui a attiré beaucoup l’attention lors des dernières semaines est l’arrivée du Rocket à Laval, équipe de la Ligue Américaine de Hockey affiliée aux Canadiens de Montréal. Elle est maintenant à quelques kilomètres du Centre Bell, pour la première fois depuis 1990 avec les Canadiens de Sherbrooke et 2002 avec les Citadelles de Québec.

L'aréna du Rocket, la Place Bell est un amphithéâtre avec une patinoire correspondant aux normes de la LNH. Elle possède 10 000 places assises, incluant 46 loges corporatives, ce qui la place au 3e rang des plus grandes patinoires au Québec, derrière le Centre Bell à Montréal et le Centre Vidéotron à Québec.

Je crois que pour les partisans des Canadiens et les partisans de hockey de la couronne nord cette annonce est excellente. Avec l’Armada de Blainville-Boisbriand de la LHJMQ, le Rocket offrent du hockey de haute qualité ce qui peut seulement avoir une influence positive sur le hockey de la région et sur les jeunes hockeyeurs actuels et en devenir.

Pour les partisans des Canadiens, il sera très intéressant de voir progresser les jeunes de l’organisation et ceux qui peuvent à court, moyen et long terme joindre les rangs de l’équipe de la LNH et avoir un impact sur le succès futur de l’organisation. Connaissant la passion des partisans, c’est un avantage net pour ceux-ci en comparaison à suivre ces mêmes joueurs à Hamilton ou St-Johns qui sont beaucoup plus éloignés.

Pour l’organisation Montréalaise, il y a un avantage marqué à avoir son club école à proximité. Le rappel et renvoi des joueurs est nettement plus simple au niveau logistique avec une planification de moins de 30 minutes de voiture comparativement à des voyages en avion partant et arrivant de Terre-Neuve. De plus, les déplacements de l’équipe sont facilités tout au long de la saison grâce à cette situation géographique plus centrale vs les autres équipes de la ligue.

Au delà de ces évidences, ce sont aussi les avantages du côté de l’encadrement des joueurs qui ne sont pas à négliger. L’accès et la relation à courte distance du groupe médical pour le suivi des blessures et de la réadaptation, le côté de la performance sportive avec les préparateurs physique, nutritionniste, etc, apportent un suivi et une continuité plus facile vu la proximité.

Les joueurs seront aussi mis en situation similaire avec ce qui les attends face aux médias Montréalais une fois dans la LNH, ce qui représente une belle façon pour eux de se préparer à cette facette de leur travail. Évidemment pour les dirigeants, il sera plus facile d’assister aux matchs et même aux entraîneurs pour évaluer la progression de chacun et ainsi prendre des décisions quant à l’avenir des joueurs en tant que joueurs professionnels.

Il sera donc intéressant de suivre ce dossier au cours des prochains mois et des prochaines années !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.