Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 juin 2017 - 08:52

Jeu, set et match avec Équipe Hugo Bonenfant et Centraide Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Reconnus pour leur dynamisme, Yves Bougie et ses collègues d’Équipe Hugo Bonenfant ont décidé de s’impliquer au sein de leur communauté en ralliant les Caisses Desjardins de Lanaudière autour d’un tournoi de volleyball.   Désireux que l’argent amassé demeure dans la région, ils se sont tournés vers Centraide Lanaudière pour accomplir cette mission. 

Ayant l’appui de son patron Hugo Bonenfant et de son adjointe Élyse Bouchard, une centaine de joueurs provenant des différentes Caisses Desjardins de Lanaudière ainsi que du monde des affaires se sont formé une équipe pour la cause. Grâce à leur participation, ils ont récolté un montant de 5925 $. 

Pour M. Bougie, conseiller en placement au sein de Valeurs mobilières Desjardins et déjà impliqué au sein du cabinet de Joliette de Centraide Lanaudière, le choix de redonner à l’organisme était logique. «Notre principale raison était que nous voulions redonner au local. Nous sommes chanceux; nous sommes en santé, nous gagnons bien notre vie, alors nous voulions retourner l’ascenseur à d’autres n’ayant pas cette chance», a-t-il laissé entendre.

C’est sous un soleil radieux que la compétition a eu lieu, au parc Charlemagne-Laurier de la Ville de Charlemagne, le jeudi 15 juin dernier, dans une ambiance festive. Une vingtaine d’équipes ont pris part au tournoi, qui en était à sa 2e édition. Le PicBois de Charlemagne, en plus d’aligner une formation à la compétition, s’est aussi acquitté gratuitement du repas du midi servi aux joueurs. Mini-hamburgers et hot-dogs à la viande fumée étaient au menu.  

Devant les succès engendrés par cette activité, les deux hommes d’affaires invitent leurs collègues ainsi que les entreprises de la région à s’inscrire l’an prochain, afin d’amener le tournoi à un niveau supérieur. 

De son côté, Centraide Lanaudière ne peut que saluer le dévouement des organisateurs et des personnes impliquées dans ce projet. Leur passion contagieuse permettra à l’organisme de venir davantage en aide aux 90 organismes œuvrant sur son territoire, qui soutiennent 60 000 Lanaudois et Lanaudoises chaque année.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.