Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 octobre 2016 - 05:30

Les élèves des programmes Sport-Étude de Thérèse-Martin s’unissent pour remporter la bannière de Cross-Country chez les cadettes filles

Les élèves des programmes Sport-Étude de Thérèse-Martin s’unissent pour remporter la bannière de Cross-Country chez les cadettes filles

Le réseau du sport-étudiant Laurentides Lanaudière a en effet annoncé les résultats officiels dernièrement concernant les championnats régionaux de cross-country.

Six catégories sont en compétition au secondaire soit :

 benjamins (gars et filles (sec1 et 2))
 cadets (gars et filles (sec 3 et 4))
 juvénile (gars et filles (sec5))

Pour remporter le championnat, l’école dont le total des rangs accumulés par ses 6 meilleurs athlètes est le plus bas remporte le championnat. Il faut donc beaucoup de profondeur et une excellente performance de tous les membres de l’équipe afin de repousser les concurrents plus bas dans le classement.

Pour Thérèse-Martin, l’équipe cadette fille était composée de 5 athlètes du Sport-Étude triathlon, 3 athlètes du Sport-Étude Ski de fond et 2 athlètes du sport-Étude Volleyball.

C’est en unissant leurs forces que les 3 programmes ont permis à l’école de remporter le championnat avec le plus petit total des points sur les 29 écoles présentent à ce championnat.

Notons que les cadets garçons sont venus prêt d’imiter les filles en terminant deuxième derrière l’École Secondaire des Trois-Saison et devant le Collège Saint-Sacrement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.