Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 mai 2018 - 13:44 | Mis à jour : 14:00

Pétition pour une consigne à la SAQ.

Nouvelle opération de signatures dans Lanaudière

Aujourd’hui, de 10 h à 14 h, des militantes et des militants partout au Québec tenaient une opération de signatures aux portes de 25 succursales de la Société des alcools du Québec. Cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne Je signe pour la consigne/Verre : la fin du gaspillage.

« Le succès de notre première séance de signatures tenue le 9 décembre dernier nous démontre clairement l’appui de la population à l’instauration d’une consigne sur toutes les bouteilles vendues à la SAQ. Actuellement, nous avons atteint plus de 25 000 signatures et nous comptons bien en ajouter plusieurs milliers d’ici au dépôt des pétitions à l’Assemblée nationale, avant la fin de la session parlementaire, de déclarer Francine Ranger, présidente du Conseil central de Lanaudière CSN. Pour nous et la coalition avec le SCFP et le syndicat des Metallos, une chose demeure certaine : il faut mettre fin au gaspillage du verre et la consigne à la SAQ demeure LA solution. »

Cette semaine, les 125 députés de l’Assemblée nationale ont reçu une bouteille de vin vide pour les sensibiliser à l’importance d’instaurer une consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux puisqu’aucun système de consigne n’existe au Québec et que les centres de tri peinent à traiter adéquatement le verre afin qu’on puisse lui donner une seconde vie. Le Québec et le Manitoba sont les seules provinces à ne pas avoir de consigne sur leurs bouteilles de vin et de spiritueux.

Selon les dernières données disponibles, seulement 14 % du verre déposé dans nos bacs à recyclage a droit à une seconde vie. Le pourcentage a quelque peu augmenté au cours des dernières années, mais le reste se retrouve toujours dans des sites d’enfouissement. En conséquence, l’usine d’Owens Illinois doit actuellement acheter du verre à fort prix dans le reste du Canada et aux États-Unis. De plus, en utilisant davantage de verre recyclé dans les recettes de fabrication de nouveau verre, on pourrait réduire les émissions de GES liées au procédé et au transport du verre.

La SAQ dispose d’un réseau de distribution efficace et bien implanté dans toutes les régions du Québec. Les camions se rendent remplis de bouteilles dans plusieurs points de vente et de distribution pour ensuite revenir vides vers les entrepôts. L’implantation d’un système de consigne intelligent en tirant profit du réseau de distribution de la SAQ demeure une alternative sérieuse.

En ce sens, la CSN, le SCFP et le syndicat des Metallos invitent les parlementaires à exiger une plus grande responsabilité sociale et environnementale de la part de la société d’État qu’est la SAQ.

Les trois organisations syndicales invitent également la population à signer en grand nombre la pétition en ligne jusqu’au 9 juin sur le site de l’Assemblée nationale :

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-7249/index.html

À l’approche des élections provinciales, les députés auront bientôt l’occasion de s’engager à mettre en place un système de consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux digne de ce nom, pour enfin mettre un terme au scandale du verre.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.