Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 avril 2018 - 07:00

Une nouvelle cour pour le pavillon de la pédopsychiatrie du CHDL

Par Salle des nouvelles

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière (CISSS de Lanaudière) sont fiers d’avoir procédé, mardi le 24 avril, à l’inauguration de la toute nouvelle cour du pavillon de la pédopsychiatrie du Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL).

La coupe de ruban officielle s’est déroulée en présence du président-directeur général et de la directrice du programme jeunesse du CISSS de Lanaudière, de même que de l’équipe de la pédopsychiatrie, du personnel des services techniques, de représentants de la fondation et des donateurs du projet; tous réunis pour célébrer la réalisation de la cour aménagée pour les jeunes qui fréquentent le pavillon et leur famille.

Mais par-dessus tout, il était important de mettre en lumière la contribution de deux organisations, soit la Fondation Raymond-Gaudreault et le Collège Esther-Blondin, qui ont contribué à ce projet dont les coûts sont de près de 80 000 $.

La Fondation Raymond-Gaudreault a versé 60 000 $ à la fondation, somme globalement dédiée en pédopsychiatrie. De ce montant, 5 500 $ ont été investis dans le projet de cour, 25 000 $ ont servis à l’élaboration d’une salle multifonctionnelle réalisée plus tôt au pavillon, alors que près de 30 000 $ ont été versés au fonds dédié à ce pavillon.

Pour sa part, le Collège Esther-Blondin avait amassé un montant de 14 500 $ en 2015 par le biais de la Marche Julie-Pothier en vue de ce projet de cour extérieure pour les jeunes. Une belle façon de faire en sorte que des jeunes de toute une école se montrent solidaires de jeunes plus vulnérables vivant des moments difficiles.

La cour extérieure

Cette cour est dotée d’un terrain dédié aux jeux d’équipe, dont le basketball, afin que les adolescents hospitalisés, ou ceux fréquentant l’hôpital de jour, puissent pratiquer des activités physiques. On y retrouve également des modules de jeu adaptés aux plus jeunes. L’aménagement a aussi été planifié pour permettre de prendre une pause, de jaser ou de se recentrer, puisque des bancs y sont disposés.

« La réalisation de cet espace rejoint tout à fait la philosophie d’intervention globale de l’équipe clinique et médicale qui ne se limite pas aux symptômes et à leur traitement, mais également aux autres dimensions de la vie de l’enfant ou de l’adolescent. À l’arrivée d’un jeune, on accueille aussi sa famille qui se retrouve souvent désemparée. Cette approche intégrée fait partie de la vision de l’équipe. », a souligné monsieur Daniel Castonguay, président-directeur général du CISSS de Lanaudière.

La fondation souhaite grandement remercier la Fondation Raymond-Gaudreault, de même que le Collège Esther-Blondin, pour leur fidèle et généreuse contribution à la fondation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.