Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 novembre 2017 - 09:22

Un conseil d’administration toujours à l’affût des bonnes pratiques de gouvernance

Par Salle des nouvelles

À son lac-à-l’épaule annuel le 7 novembre dernier, le conseil d’administration de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière, en plus de prendre le temps de projeter la fondation vers l’avenir et d’approfondir des sujets, a assisté à une formation en gouvernance divulguée par monsieur Michel Nadeau, directeur général de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP).
 
C’est afin de se tenir toujours à l’affût des bonnes pratiques de gouvernance que le conseil d’administration a souhaité prendre un temps de réflexion sur le sujet par cette formation. C’était alors l’occasion pour les membres d’apprendre de nouveaux principes de saine gestion d’une organisation et de confirmer ou bonifier d’autres façons de faire qui font partie du quotidien de leur organisme.
 
« La fondation est heureuse de pouvoir compter sur un conseil d’administration qui veut apprendre et qui désire aller toujours plus loin. Les membres du conseil souhaitent ardemment que l’organisation puisse bénéficier de leur expertise de groupe, mais aussi du meilleur de chacun. Ils étaient tous bien conscients que le contenu leur donnerait des outils de plus en tant qu’administrateur. C’est pourquoi il était important pour eux d’assister à une telle formation. », confirme Caroline Martel, directrice générale de la fondation.
 
Une citation de Pierre de Coubertin énonce bien la base de cette volonté de diriger sainement l’organisation : « Voir loin, parler franc, agir ferme ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.