Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 novembre 2017 - 09:38

Joliette – Municipalité alliée contre la violence conjugale

Par Salle des nouvelles

À l’instar de plus de 200 municipalités au Québec, la Ville de Joliette confirme son engagement dans la campagne nationale Municipalité alliée contre la violence conjugale.  

Porté par le Regroupement des Maisons pour femmes victimes de violence conjugale, le mouvement vise à sensibiliser la population et à envoyer un message fort et concerté. Pour le Nord de Lanaudière, c’est la Maison d’accueil La Traverse située à Joliette qui vient en aide aux femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants. 

Chaque année, ce sont plus d’une centaine de femmes qui séjournent au sein de l’établissement, soit pour quelques jours ou pour quelques semaines. Que vous ayez un besoin d’accompagnement ou pour discuter avec une ressource qui vous aidera à reconnaître la violence conjugale, la Ville de Joliette vous invite à joindre la Maison La Traverse au 450 759-5882.

Rappelons que la Maison La Traverse offre un service d’hébergement sécuritaire 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Il représente un lieu d’écoute et d’entraide où les femmes sont encouragées à reprendre le contrôle de leur vie. On y offre également un service d’accompagnement dans les démarches juridiques ou autres, une intervention appropriée aux besoins des enfants, des services de consultation externe (sans hébergement), du soutien dans l’élaboration de scénarios de protection et le suivi post-hébergement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.