Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 09:33

Origine des noms de famille les plus fréquents au Québec

Toutes les réactions 2

Article commandité

Connaissez-vous les noms de famille les plus courants du Québec et leur origine ? Possédez-vous un ou une ancêtre parmi les premiers colons de Nouvelle-France ?

Quels sont les noms de famille les plus courants ?

Les 10 noms de famille le plus souvent rencontrés sur les registres d'état civil selon l'Institut de la Statistique du Québec :

  • Tremblay (deux fois plus d’occurrences que le No 10)

  • Gagnon

  • Roy

  • Bouchard

  • Gauthier

  • Morin

  • Lavoie

  • Fortin

  • Gagné (suivi de près par Ouellet)

Le vôtre y figure-t-il ? Voudriez-vous en connaître l'origine ? Vous disposez d'un outil pour retracer l'histoire de votre famille grâce à Généalogie Québec qui détient une collection unique de fiches.

On ne dispose pas toujours des dates exactes de naissance et de mort des premiers colons, aussi sont-elles souvent approximatives. Les registres de référence au 17e siècle sont par exemple ceux des baptêmes (et non de la date de naissance).

L'origine du nom Tremblay

En ce qui concerne plus particulièrement l'origine du nom Tremblay, elle pourrait remonter à l'année 1626 lorsque naquit Pierre Tremblay à Saint-Malo. De nombreux Malouins se sont établis au 17e siècle en Nouvelle-France et ont ainsi contribué au peuplement des colonies acadiennes.

Ce nom de famille tant répandu au Québec de nos jours vient probablement de la descendance directe des 12 enfants de Pierre Tremblay. Si le nom était déjà populaire au début du 17e siècle, particulièrement en France septentrionale, Pierre Tremblay arrivé au Québec en 1647 serait le seul pionnier venu de France à porter ce patronyme (d'après Louis-Guy Lemieux, auteur de « Grandes familles du Québec » ).

Quant à l'origine du nom, elle proviendrait de l'endroit où poussent des peupliers trembles (une tremblaie au féminin) qui a fourni le nom de plusieurs villes françaises et hameaux.

L'origine du nom Gagnon

Les pionniers ayant porté l'un des patronymes les plus courants du Québec pourraient être Mathurin Gagnon (baptisé en 1606), Jean Gagnon (baptisé en 1610) ou encore Robert Gagnon (baptisé en 1628).

L'origine du nom pourrait être une contraction de Gagneron (« Gaaignon »), lui-même un diminutif de Gagnier, dérivé de l'ancien français « gaaigner », surnom donné à un paysan labourant une « gagnerie » (une terre cultivée par un seul paysan).

Une autre origine probable pourrait provenir de Gueugnon, ville de Bourgogne (France) et nom bourbonnais qui désignait un mâtin (un chien molossoïde).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Et les Côté ! 4e plus grande famille qu'en faites-vous?

    Jean-Pierre Côté - 2017-10-24 10:22
  • Dans les Gagnon, il manque un pionnier Pierre.

    Rina Gagnon - 2017-10-24 11:21