Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 octobre 2017 - 14:50

Trois bénévoles joliettains reçoivent une distinction honorifique pour leur implication remarquable

Par Salle des nouvelles

À l’occasion du congrès annuel de la Croix-Rouge au Québec qui se tenait à Rivière-du-Loup, l’organisation a souligné les 55 années d’implication exceptionnelle de madame Jacqueline Villeneuve, les 50 ans de bénévolat de madame Marie Adam et les 40 années de participation bénévole de monsieur Claude Comtois. Cette distinction honorifique leur a été accordée en reconnaissance de leur contribution considérable au développement et au maintien des services de la Croix-Rouge dans la région de Joliette, de même que pour leur adhésion aux principes fondamentaux du Mouvement.
 
Leurs talents pour l’organisation d’activités de financement et leur grande capacité à être rassembleurs ont rapidement été repérés et mis à profit par le service de la philanthropie, que ce soit pour la tenue du tournoi de golf, de l’encan d’œuvres d’art, du porte-à-porte ainsi que des fameux déjeuners aux crêpes en collaboration avec les restaurants McDonald's de la région.
 
« Jacqueline Villeneuve, Marie Adam et Claude Comtois incarnent les valeurs d’humanité, de respect et d’entraide de la Croix-Rouge. Leur dévouement et leur engagement en font des récipiendaires exemplaires pour cette distinction honorifique et la Croix-Rouge est reconnaissante de pouvoir encore compter aujourd’hui sur ces trois bénévoles », a souligné Pascal Mathieu, vice-président de la Croix-Rouge canadienne au Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.