Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2017 - 10:39

5 bonnes raisons de s'installer à Québec et ses environs pour votre carrière professionnelle

Article commandité

De nombreux indicateurs devraient inciter à préférer Québec et la région de la Capitale-Nationale pour faire carrière et venir s'y installer.

Un taux de chômage historique

Tout le monde en parle. Le taux de chômage au Québec (5,8 % en juillet 2017 avec un taux d'emploi à +2,2% au premier trimestre par rapport à l'année dernière, soit 92 200 nouveaux emplois) et particulièrement dans la Capitale-Nationale est historiquement bas.

C'est le plus bas depuis 40 ans, à tel point que Régis Labeaume s'est fendu d'une déclaration polémique à l'encontre d'Amazon, sommant le distributeur en ligne de ne pas venir installer son siège social, car il n'y aurait, paraît-il, pas assez d'employés disponibles !

Ce sont bien sûr des conditions idéales pour venir développer votre carrière professionnelle, en particulier dans les secteurs les plus demandeurs.

Les industries en demande

Le manque de main-d’œuvre qualifiée se fait surtout sentir dans les secteurs de la construction, des transports et de la restauration, particulièrement en cette période où les étudiants sont de retour dans les amphithéâtres.

Les secteurs qui embauchent le plus sont en outre les biotechnologies et le multimédia, à l'image du géant du jeu Ubisoft qui annonce 1 000 créations d'emplois dont 200 rien qu'à Québec.

Les crédits d'impôt accordés par le gouvernement Couillard pour la production de titres multimédias n'y sont pas étrangers, comme l'ont également bien compris Warner Bros, Gameloft et d'autres.

Plus de 78 000 emplois sont vacants depuis quatre mois dans le secteur privé au Québec, un niveau record. C'est ce que révélait fin août le plus récent sondage de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante.

Des logements à foison

Début 2016 le taux d'inoccupation dans la RMR de Québec avait doublé en deux ans, dépassant les 6 % (contre 3,1 % en 2014). La faute à des programmes de construction de condos qui ne trouvaient pas preneur immédiatement.

La situation s'est depuis nettement redressée, avec notamment une forte croissance du marché de la revente immobilière (+ 11 %) enregistrée au premier semestre 2017. Sur la Rive-Sud c'était 53 % de hausse.

Dans un marché aussi favorable, il est par exemple aisé de trouver un logement à louer à Lévis qui est bien situé et convient autant aux couples, étudiants ou célibataires, surtout dans les programmes neufs.

Si la SCHL s'alarme d'un possible retour à un taux d'inoccupation au-delà des 6%, « pour les locataires, c’est intéressant », reconnaît un analyste de marché. « Quand le taux d’inoccupation augmente, il y a plus de choix. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.