Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2017 - 09:46

Prévention des accidents de travail sur les chantiers industriels : quelles solutions ?

Qu’il s’agisse d’un lieu de construction, d’une usine ou d’un bâtiment en rénovation, tout chantier présente des risques pour les personnes qui s’y trouvent. Afin d’éviter les chutes, blessures et autres accidents, il faut donc mettre l’accent sur la sécurité ! Prévention des accidents de travail sur les chantiers industriels : quelles sont les solutions à mettre en œuvre ?

  1. Sensibiliser les travailleurs

La première chose pour prévenir les accidents sur les chantiers industriels est de sensibiliser toutes les personnes qui y mettent les pieds. Cela s’adresse aussi bien aux travailleurs qu’aux chefs de chantier et même aux éventuels visiteurs.

Il faut donc établir des règles de sécurité claires, puis les communiquer de manière explicite et les rappeler régulièrement. Ces consignes concernent notamment le port de la tenue de sécurité, l’application correcte des techniques, l’utilisation responsable et adéquate du matériel, etc.

En plus de diffuser des procédures, le mieux est de prévoir aussi des explications en direct, au cours de formations ou de séances de sensibilisation. Et bien sûr, il ne faut accepter aucune dérogation aux consignes de sécurité !

  1. Mettre en place des équipements de sécurité sur le chantier

Ensuite, tout le chantier industriel doit être correctement protégé, afin d’éviter les accidents. Voici quelques protections à prévoir :

  • Pour limiter les chutes, les échelles doivent être parfaitement stables, des garde-corps doivent être installés, le travailleur doit éventuellement être équipé d’un harnais et l’utilisation d’une plateforme élévatrice est recommandée pour monter du matériel.

  • Pour éviter les effondrements, il convient de fixer solidement les échafaudages et d’utiliser des poutres pour stabiliser les tranchées et les ouvrages incomplets.

  • Pour restreindre l’accès au chantier, on peut aussi prévoir des cadenas, des badgeuses ou des systèmes d’alarme.

Selon les types de travaux, les installations pourront différer, mais l’essentiel est que ces systèmes de sécurité soient de bonne qualité et placés correctement. Choisissez donc un partenaire de choix pour vos équipements de sécurité industrielle et systèmes de protection.

  1. Porter une tenue de protection individuelle

Enfin, chaque travailleur doit impérativement porter son équipement de protection individuelle (ÉPI). Ici encore, les éléments peuvent varier selon la nature du chantier industriel. On utilise le plus souvent un casque, des gants, des chaussures renforcées, un casque antibruit, des lunettes de protection, etc.

Conclusion

Si chacun applique scrupuleusement ces bonnes pratiques, vous réduirez grandement les risques d’accident sur vos chantiers industriels.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.