Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2017 - 09:45

Comprendre ce qu'est la gestion du recrutement en 2017

Article commandité

Le recrutement évolue assez rapidement, en même temps que les entreprises, les mentalités et les technologies. Mais qu’est-ce qui caractérise la gestion du recrutement en 2017 ?

Le recrutement 3.0

Alors que le recrutement 2.0 consiste à parcourir la toile pour repérer les personnes en recherche active d’emploi, le recrutement 3.0 passe à l’étape supérieure : tout le monde est un candidat potentiel. En effet, le sourcing de 2017 se fait en contactant également des personnes en poste, qui ne sont pas (ouvertement) en recherche d’emploi.

Assimilée à du démarchage, cette pratique de débauchage nécessite des compétences commerciales, pour vendre un poste et convaincre le « candidat » visé. Les recruteurs doivent également rester attentifs aux réseaux sociaux professionnels pour repérer les talents, et entretenir leur propre réseau pour déceler des opportunités.

La numérisation du recrutement

En 2017, le recrutement se digitalise toujours plus. D’abord, les recruteurs utilisent abondamment les technologies numériques dans le processus d’embauche : entrevues en vidéoconférence, questionnaires de présélection complétés à distance sur un smartphone, tests de recrutement sur ordinateur, etc. Ces nouvelles pratiques font gagner un temps précieux aux entreprises, mais aussi aux candidats qui n’ont plus forcément besoin de se déplacer.

En complément, beaucoup de recruteurs adoptent un logiciel de gestion du recrutement pour minimiser les erreurs d'embauche. Cet outil leur permet de mieux suivre le processus d’embauche, de trier les candidats plus facilement, d’avoir une meilleure visibilité sur les postes à pourvoir, etc. Il existe même des robots munis d’intelligence artificielle, qui sont capables d’interagir avec les candidats sur des sujets à moindre valeur ajoutée.

La réembauche d’anciens employés

Alors que les carrières professionnelles sont moins linéaires qu’auparavant, un nouveau phénomène est récemment apparu : la réembauche d’anciens employés. Appelée « boomerang rehire » en anglais, cette tendance consiste à recruter de nouveau un ancien collaborateur avec lequel l’entreprise est restée en bons termes. Après tout, ce type de candidat est le mieux placé pour connaître la société et s’y intégrer !

Cela montre aussi une évolution des mentalités, puisque le départ d’un employé n’est plus considéré comme une trahison, mais plutôt comme un besoin de voir de nouveaux horizons.

Le recours aux pigistes

Enfin, pour éviter de gonfler leur masse salariale en 2017, les entreprises font de plus en plus appel aux services de pigistes. Pour un besoin ponctuel ou récurrent, ce type de main d’œuvre offre davantage de flexibilité, permet d’accéder facilement à des compétences spécifiques et réduit les coûts.

Conclusion

En matière de recrutement, 2017 est donc synonyme de modernisation !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.