Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2017 - 09:41

Les types de bois exotiques à utiliser pour un plancher original

Article commandité

Les bois exotiques ont la particularité d’être très durs et résistants. Issus des forêts humides d’Amérique du Sud, des forêts tropicales d’Amérique du Nord, d’Afrique ou d’Asie, ils ont la particularité d’être très durs donc résistants au trafic le plus intense.

Leurs grains variés, sans nœud, et leurs teintes chatoyantes se déclinant du jaune au brun en passant par des rouges chatoyants, en font des bois très recherchés pour les différents effets qu’ils proposent. L’originalité de votre plancher dépendra du choix de l’essence certes, mais aussi du type de pose. Pour cela, vous avez intérêt à faire appel à des experts spécialisés dans le sablage de plancher et le ponçage de parquet à Laval.

Le merbau et le teck, tout droit venus d’Asie

  • Le Merbau est un bois au grain moyen imprégné de silices. Il propose donc de multiples lignes et ondulations très créatives. Ses teintes superbes et uniques varient du marron rouge au rouge sombre et deviennent dorées au soleil. Parfaitement bien adapté au style contemporain, il convient également aux pièces à usage intensif du fait de sa dureté.

  • Le teck, plus connu du grand public, est particulièrement destiné aux extérieurs. Mais rien ne vous empêche de le poser à l’intérieur. Il s’agit d’un bois huileux, à grain moyen, très stable. Ses nuances vont du brun moyen au brun foncé et auront tendance à s’éclaircir avec le temps. Un entretien à l’huile sera nécessaire. II ne craint ni l’eau ni le soleil.

L’iroko et le wengé, des bois aux couleurs de l’Afrique

  • Très résistant et stable, l’iroko est idéal dans un intérieur contemporain. Il vous offrira une palette de couleurs aux tons chauds, oscillants du marron jaune ou brun havane selon l’ensoleillement.

  • Le wengé quant à lui propose des effets très décoratifs aux intérieurs très design. Du jaune vif au noir, ses teintes se marient parfaitement avec les ambiances très épurées. Cette essence est d’autant plus intéressante qu’elle est immunisée contre les attaques d’insectes et les champignons.

Le cumaru, l’ipe et le jatoba, des essences brésiliennes raffinées

  • Le cumaru est l’équivalent du teck, mais à grain fin. C’est une essence très dure idéale pour les pièces à fort trafic, mais aussi les intérieurs aux ambiances élégantes, délicates. Ses tons, bruns à rougeâtres, éclairciront aussi avec le temps.

  • L’Ipe est un noyer brésilien aux motifs irréguliers, marbrés, extrêmement visuel. Son grain lisse très élégant et ses couleurs chaudes en font un bois résolument à part.

  • Le jatoba est un cerisier qui propose une grande mosaïque de couleurs, des rouges, bruns et blonds formant une véritable œuvre d’art dans une maison. Ses rouges, bruns et blonds s’assombrissent à la lumière et s’éclaircissent ensuite, offrant une atmosphère unique.

Les essences exotiques sont plus chères que les bois indigènes, mais vous ajouterez en faisant ce choix une belle valeur à votre bien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.