Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 août 2017 - 07:33

Un vendredi pas comme les autres sur la Place Bourget « Tout le monde en place pour un set, centre-ville Joliette ! »

Par Salle des nouvelles

La Place Bourget vibrera au rythme effréné du violon et du câll le vendredi 11 août prochain. Tout le monde est attendu, dès 19 h 30, pour danser des « sets carrés » issus de la tradition lanaudoise. 

La troisième saison des veillées de danse au centre-ville de Joliette s’est enclenchée le 6 juillet dernier dans le cadre de la vente-trottoir. Les partenaires du projet sont heureux de l’enthousiasme généré par cet événement rassembleur. Celui-ci permet à plusieurs citoyens de découvrir ou de redécouvrir les danses traditionnelles. « Certains revivent ces danses après quelques dizaines d’année d’abstinence », mentionne Philippe Jetté, président de l’organisme Les Petits Pas Jacadiens. Selon ses dires, de nombreux curieux expérimentent et savourent, à cette occasion, le plaisir de la tradition. 

La veillée de danse intergénérationnelle sera animée par Stéphanie Lépine (violon, pieds) et Philippe Jetté (câll). Le « câlleur » a pour mission de rendre accessibles les « sets carrés » en expliquant les figures de danse aux participants. Aucune expérience requise, plaisir garanti!

Les veillées de danse sont offertes gratuitement à la population grâce à la concertation des organismes Les Petits Pas Jacadiens (PPJ), la Société de développement du centre-ville de Joliette et la Ville de Joliette. Les trois organismes partenaires invitent la population à profiter de la saison estivale pour vivre la tradition au cœur du centre-ville de Joliette. 

Information : www.lespetitspasjacadiens.com ou 450 397-2313. Suivez Les veillées de danse au www.fb.com/veilleesdedanse

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.