Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 juin 2017 - 10:04 | Mis à jour : 10:30

Norovirus : le MAPAQ rappelle des aliments à base de framboises crues surgelées

Par Salle des nouvelles

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) a publié un rappel concernant divers aliments à base de framboises crues congelées.

Les produits visés par cette mise en garde sont susceptibles d'avoir été préparés avec un lot de framboises visé par un rappel de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), car celles-ci auraient été contaminées par un norovirus.

Ce virus peut causer des nausées, des vomissements, des diarrhées, des crampes abdominales, des douleurs musculaires, de la fatigue, de la fièvre, des frissons ainsi que des maux de tête. Les symptômes apparaissent généralement entre 24 et 48 heures après que la personne ait été infectée par le virus. Plusieurs cas de maladies ont d'ailleurs été rapportés au MAPAQ en raison d'aliments contenant ces framboises.

Parmi la liste des établissements vendant des produits faits avec ces framboises crues congelées, il y a le Jam-Bec Joliette. Celui-ci vend des sacs de 1 kg sur lesquels il est inscrit « Framboises entières IQF — IQF Whole Rasberries ». Le rappel vise les articles vendus entre le 2 décembre 2016 et le 28 avril 2017 inclusivement.

Pour la liste complète des endroits concernés, rendez-vous sur le site Internet du MAPAQ en cliquant ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.