Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 juin 2017 - 10:04

Grâce à Amélie-Rose, des ateliers de cuisine seront offerts!

Par Salle des nouvelles

« J’aime ça cuisiner! Et je ne suis pas la seule qui souhaite apprendre à faire des repas pour mieux se débrouiller! » Voilà les raisons qui ont motivé la jeune Amélie-Rose Préville à soumettre le projet d’ateliers de cuisine retenu par la Ville de Joliette dans le cadre de son concours du Petit conseil municipal édition 2017. 

De l’école des Mésanges, pavillon du Christ-Roi, la jeune passionnée de cuisine souhaite apprendre des recettes simples et nutritives. « Je crois qu’il est important de développer chez les jeunes des habiletés en cuisine pour les aider à faire des bons choix alimentaires. »

Ainsi, huit (8) ateliers de cuisine seront intégrés à la programmation automnale du service des Loisirs et de la culture. À raison de deux samedis matin par mois, de septembre à décembre, différentes thématiques proposées par Amélie-Rose guideront le chef enseignant dans ces ateliers offerts aux jeunes de 8 à 15 ans. 

Les informations relatives aux Ateliers d’Amélie seront précisées dans le journal municipal Le Citoyen publié le 23 août prochain et les inscriptions auront lieu du 28 août au 8 septembre. Il y a fort à parier que les places partiront rapidement!

Mobiliser les jeunes
Rappelons que le Petit conseil municipal s’adresse aux élèves du 3e cycle des écoles primaires de Joliette en leur proposant de soumettre des projets en vue de leur possible réalisation dans la communauté joliettaine. 

Pour souligner leurs efforts et leur intérêt à réfléchir pour la collectivité, le conseil municipal a remis des cadeaux de participation à tous ceux qui ont pris le temps de soumettre un projet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.