Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2017 - 10:07

Sous le thème « Vivre avec la sclérose en plaques »

Journée mondiale de la sclérose en plaques

Par Salle des nouvelles

La journée mondiale de la sclérose en plaques, qui se tient annuellement le dernier mercredi de mai, a été lancée en 2009 par la Fédération internationale de la sclérose en plaques avec pour objectif principal de montrer comment la sclérose en plaques (SEP) influence la vie de millions de personnes dans le monde entier.

Au Canada, le taux de prévalence de cette maladie dégénérative serait parmi les plus élevés au monde (1/500), ce qui en fait la maladie neurologique chronique la plus répandue chez les jeunes adultes. Dans Lanaudière, c’est 700 personnes qui en sont atteintes. Fait inexpliqué : 3 fois plus de femmes que d’hommes reçoivent le diagnostic de SEP.

Vivre avec la SEP, c’est voir tous les aspects de sa vie se transformer et traverser une série de deuils dans un contexte de grande incertitude. En effet, les causes de la maladie étant encore inconnues, aucun traitement ne peut, à ce jour, la guérir. Toutefois, de nombreux médicaments peuvent ralentir la progression de la maladie et améliorer les conditions de vie des personnes atteintes. 

Dans le cadre de ce mois de sensibilisation, l'Association sclérose en plaques de Lanaudière (ASEPL) a accordé une entrevue télévisée à la Télévision régionale Des Moulins. Vous pouvez visionner cette entrevue : http://tvrm.ca/emission.php?em=147&ep=2380#top

​Également, le 28 mai dernier, l’ASEPL accueillait le conférencier et motivateur Jimmy Sévigny qui est personnellement touché par la SEP puisque sa sœur en est atteinte. Ce fut une rencontre riche en émotions à laquelle environ 80 personnes ont participé, malgré un dimanche chaud et ensoleillé.

En terminant, mentionnons que l’ASEPL est le seul organisme au service des 700 Lanaudois vivant avec la SEP et leurs proches depuis plus de 30 ans. Il s’agit d’un organisme d’action communautaire autonome ayant été mis sur pied par des personnes ayant la SEP. Toutes les sommes recueillies lors de ses collectes de fonds sont réinvesties à 100 % pour les services aux membres résidant dans la région de Lanaudière, comme le soutien financier à l’achat de produits et services spécialisés qui ne sont pas couverts par le réseau public de santé ni les assurances personnelles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.