Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 mai 2017 - 09:02

Gestion des matières résiduelles

La Patrouille verte de la MRC de D’Autray de retour!

Par Salle des nouvelles

Pour une troisième année consécutive, le service Environnement de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a mandaté une Patrouille verte qui s’assurera de la compréhension des bonnes pratiques en matière d’environnement par les citoyens.  
 
Cette brigade, composée de trois personnes, visitera les propriétés des quinze municipalités du territoire, et ce, jusqu’en septembre prochain. Ses membres, Nancy Damphousse, Gabriel Lavallée et Karine Saucier, seront en mesure de répondre aux questions des gens en plus de les conseiller sur une saine gestion de leurs matières résiduelles. Dans les semaines à venir, la municipalité de Saint-Cléophas-de-Brandon ainsi qu’une partie de Mandeville recevront des composteurs domestiques. 
 
« Nous invitons les citoyens à être réceptifs et à profiter de leurs judicieux conseils. Des outils et des professionnels sont à leur disposition afin que notre MRC se démarque en termes de gestion de matières résiduelles », a indiqué M. Gaétan Gravel, préfet de la MRC de D’Autray et maire de la Ville de Saint-Gabriel, par voie de communiqué.  
 
Pour obtenir plus d’information à propos de la gestion des matières résiduelles, il est possible de joindre la Patrouille verte de la MRC, par téléphone au 450 836-7007 poste 2579 ou par courriel à l’adresse suivante : pverte@mrcautray.qc.ca. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.