Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 mai 2017 - 14:44

Les élèves du Collège Esther-Blondin marchent pour la Fondation pour la santé du Nord de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

C’est hier, le 4 mai 2017 à 14h00 qu’a eu lieu le coup d’envoi de la 5e édition de la marche Julie-Pothier avec le dévoilement officiel de la somme des fonds amassés au profit de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière. En effet, 16 000$ ont été remis à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière pour l’acquisition d’un moniteur cardio-respiratoire pour enfant qui sera au service des poupons plus fragiles du module parents-enfants du CHRDL.  
 
« La direction du Collège Esther-Blondin est fière de l’engagement de ses élèves et des membres du personnel. Leur participation et leur générosité ont un impact réel extrêmement positif au sein de notre communauté! » explique M. Luc Lemire, directeur adjoint en 1re secondaire.  
 
« Ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan des besoins, mais une goutte d'eau qui aurait manqué à l'océan si elle n'avait pas été là! » raconte Mme Josée Roy, animatrice de pastorale et coordonnatrice de la marche Julie-Pothier. 
 
Grâce à l’implication de nos élèves, des membres du personnel et de leur entourage lors de la collecte de fonds, nous avons, ensemble, dépassé l’objectif de cette année. À ce jour, la marche Julie-Pothier a remis plus de 65 000$ au profit de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière. Le CEB fait preuve d’une grande générosité, de solidarité et a à cœur le bien-être des gens de sa communauté.   
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.