Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 avril 2017 - 09:36

Nos conseils pour minimiser les douleurs suite à une extraction de dents de sagesse

article commandité

Les dents de sagesse poussent le plus souvent au début de l’âge adulte. Une dent de sagesse, c’est la troisième molaire située au fond, à l’arrière de toutes les autres dents. Selon les cas, il arrive que l’on soit obligé d’extraire cette dent. Cette action courante n’est pourtant pas anodine. Il arrive parfois que la douleur qui s’en suit soit totalement insupportable. Mais cela dépend vraiment des circonstances. Quoi qu’il en soit, ci-après quelques conseils utiles pour minimiser vos douleurs après une extraction de dents de sagesse.

Déjà, à quel moment enlever une dent de sagesse ?

Il faut savoir qu’il peut y avoir différentes raisons pour amener votre dentiste à proposer une intervention chirurgicale consistant à extraire votre dent de sagesse. Selon les circonstances, l'extraction des dents de sagesse peut être souhaitable dans plusieurs cas notamment à cause d’un manque d’espace pour leur permettre de pousser vraiment droit, d’une enflure, d’un rougissement des tissus ou encore des douleurs qu’elles peuvent provoquer, et enfin d’une éventuelle existence de carie. Il revient au dentiste de diagnostiquer le bon moment pour effectuer cette action. Toutefois, il est avancé qu’entre 18 et 20 ans reste le meilleur âge pour éviter les risques de la chirurgie.

Comment minimiser les douleurs suite à une telle intervention ?

Selon le cas qu’il s’agisse d’une dent de sagesse du haut ou du bas, les douleurs varient vraiment d’une personne à une autre. Mais en règle générale, il est conseillé de ne pas fumer, de laisser le caillot se transformer naturellement en os et éventuellement en une nouvelle gencive, et de rester au repos 2 à 3 jours après une extraction de dent de sagesse. Il est aussi recommandé de bien s’alimenter pour éviter de perturber le caillot. Après le passage de l’anesthésie obligatoire pendant l’intervention, les joues peuvent gonfler, et conduire à quelques petits saignements. Toutefois, la douleur qui s’en suit s’estompe facilement au bout de quelques jours. Pour réduire cette douleur, il peut être bénéfique de prendre des antalgiques et de continuer à faire des bains de bouche pour désinfecter correctement les dents et les gencives.

Les autres remèdes rapides

Dans les cas les plus persistants, les douleurs peuvent être aussi minimisées par l’application de glace sur la joue afin de réduire l’œdème. Ou alors, il est aussi possible de prendre des anti-inflammatoires et des antalgiques. Toutefois, il sera toujours requis de prendre l’avis de votre chirurgien-dentiste.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.