Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 avril 2017 - 09:42

À la Commission scolaire des Samares, on SPIN notre stress!

Par Salle des nouvelles

Au cours des deux dernières années, une équipe de conseillères pédagogiques en adaptation scolaire ainsi qu'un psychologue de la Commission scolaire ont expérimenté l'animation du programme DéStresse et Progresse © auprès d'élèves de plusieurs classes de soutien émotif de notre commission scolaire ainsi qu'auprès de trois classes régulières de 6e année de l'école Notre-Dame-de-Fatima. Des résultats positifs ont été observés chez plusieurs élèves ayant reçu l'animation.

Le programme DéStresse et Progresse (Lupien et al, 2013) est un programme créé par le Centre d'études sur le stress humain qui cherche à améliorer la santé mentale et physique des enfants et des adolescents en leur enseignant à diminuer leurs réponses aux situations stressantes du quotidien. Pour ce faire, le programme se base sur les connaissances en psycho neuroendocrinologie des 30 dernières années. Une étude menée par le Centre d'études sur le stress humain (Lupien et al., 2001) ayant démontré que lorsque les jeunes transitent au secondaire, il y a une augmentation significative des hormones de stress est également à la base de la conception de ce programme qui a d'ailleurs été conçu en étroite collaboration avec des conseillers pédagogiques, du personnel infirmier scolaire, des travailleurs sociaux, des enseignants, des enfants et des adolescents.1

Le programme a été validé par l'équipe du Centre d'études sur le stress humain en contexte scolaire et auprès d'adolescents sous les soins des Centres Jeunesse de Montréal-Institut universitaire. Il a été démontré que l'exposition au programme menait à une diminution significative des hormones de stress et de la symptomatologie dépressive, particulièrement chez les jeunes débutant l'année scolaire avec de hauts niveaux de colère (Lupien et al., 2013).1

Plus précisément, le programme DéStresse et Progresse © est un programme de type universel comprenant 5 ateliers d'environ 45 minutes destiné aux élèves qui font la transition du primaire au secondaire. Les notions enseignées permettent aux élèves d'apprendre ce qu'est le stress, comment le reconnaître et comment s'y adapter. Le programme permet également l'acquisition des connaissances nécessaires pour reconnaître les effets du stress sur le cerveau et sur le corps.

Les résultats d'un sondage effectué à deux reprises auprès des enseignants et éducateurs spécialisés de trois classes de soutien émotif suite à l'animation du programme auprès de leurs élèves révèlent des impacts intéressants tant chez les élèves que chez le personnel. Les résultats révèlent que les élèves sont devenus plus conscients du stress qu'ils vivent et sont ainsi devenus plus réceptifs à l'aide offerte en situation de stress. Des intervenants ont remarqués que leurs élèves se calmaient plus vite lors de situations de crise, puisqu'on arrivait à mettre des mots qui faisaient du sens pour eux en lien avec ce qui se passait en eux. Les élèves vivaient encore autant de stress, mais ils étaient plus habiles à le reconnaître et à le gérer. De leur côté, les intervenants se sont sentis plus outillés pour aider les élèves à gérer leur stress. Finalement, lorsque l'enseignant et l'éducateur prenaient soin de réinvestir régulièrement les concepts enseignés dans le cadre du programme au cours des semaines suivant l'animation, les effets positifs rapportés étaient même supérieurs que lors de la première passation du sondage effectuée tout de suite après la fin des cinq animations. 

Une communauté DéStresse et Progresse se crée progressivement au sein de notre commission scolaire regroupant des psychoéducateurs, des animateurs de vie spirituelle et d'engagement communautaire et des éducateurs spécialisés ayant reçu la formation et ayant commencé des animations auprès de différents groupes d'élèves, principalement au secondaire. Des outils sont créés et échangés par les animateurs afin de soutenir l'animation du programme et d'assurer le réinvestissement des concepts suite à l'animation.

Seules les personnes ayant suivi la formation donnée par le Centre d'Études sur le Stress Humain peuvent animer le programme. Cette formation se donne deux fois par année, au Centre d'Études sur le Stress Humain. La formation DéStresse et Progresse © accueille tous les professionnels dans le domaine de l'éducation, notamment les enseignants, les conseillers scolaires, les infirmières, les psychoéducateurs, les psychologues scolaires, les directeurs et autres.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.