Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 février 2017 - 15:28

Plusieurs invités à l’École d’hiver 2017 de l’INM au Cégep régional de Lanaudière à Joliette

Par Salle des nouvelles

La 9e édition de l’École d’hiver de l’Institut du Nouveau Monde (INM) s’installe au Cégep régional de Lanaudière à Joliette du 17 au 19 février 2017 et invite encore une fois des personnalités publiques engagées à venir à la rencontre de 150 jeunes. L’événement compte en tout près de 50 intervenants de la région de Lanaudière et d’ailleurs au Québec, issus de milieux divers comme l’entrepreneuriat, l’enseignement, le communautaire, le milieu politique et les médias.
 
Selon Hélène Bailleu, directrice du Cégep régional de Lanaudière à Joliette, « cette activité s’inscrit parfaitement dans le parcours des jeunes du collégial, puisqu’elle participe au développement de compétences civiques complémentaires à leur formation ». En plus du Cégep régional de Lanaudière à Joliette, l’École d’hiver s’appuie sur des partenaires reconnus pour assurer sa réussite : le Secrétariat à la jeunesse du Québec, le Directeur général des élections du Québec, Patrimoine canadien, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion ainsi que la Fédération étudiante collégiale du Québec.
 
Sous le thème Voir et faire autrement, l’objectif est d’initier les jeunes à la prise de parole et à la participation citoyenne afin d’explorer diverses perspectives pour bâtir une société plus juste et équitable s’appuyant sur la richesse de la diversité et de l’intelligence collective. « Dans le contexte actuel, il est plus pertinent que jamais de favoriser le dialogue », explique Claudia Beaudoin, chargée de projet pour l’École d’hiver.
 
Pour consulter la programmation de l’École d’hiver 2017 de l’INM, visitez le : inm.qc.ca/ecolehiver2017.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.