Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 novembre 2016 - 11:24

Notre-Dame-des-Prairies accueille les nouveaux Prairiquois et Prairiquoises!

Par Salle des nouvelles

C’est avec joie que les membres du conseil municipal accueillaient ses nouveaux Prairiquois et Prairiquoises lors d’une soirée spéciale à leur intention le 28 novembre dernier. Organisée depuis plusieurs années, cette activité d’accueil est une belle occasion pour souhaiter la bienvenue à tous ceux et celles qui ont choisi Notre-Dame-des-Prairies comme nouveau lieu de résidence.

«Nous sommes heureux de voir que les gens viennent s’établir dans notre ville pour y vivre, grandir et évoluer. La soirée des nouveaux arrivants permet de rencontrer les citoyens et citoyennes et de leur faire découvrir leur milieu de vie.», explique le maire Alain Larue.

Lors de cette soirée d’accueil, les gens ont l’occasion de rencontrer les élues et élus de chacun des quartiers et plusieurs organismes Prairiquois sont présents pour parler de leurs services à la population et donner de l’information. Il s’agit d’un moment privilégié qui favorise grandement l’intégration et la participation à la vie Prairiquoise. 

Encore une fois, bienvenue à Notre-Dame-des-Prairies, une Ville À la mesure des familles!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.