Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 novembre 2015 - 10:22 | Mis à jour : 10:25

Face au cancer : la vie selon Julie

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Originaire de Thetford Mines, dans la région de Chaudière-Appalaches, Julie DeBlois a appris en octobre dernier qu’elle était atteinte d’un cancer du col de l’utérus de type « Adénocarcinome », soit une forme agressive de la maladie.

Dès le premier diagnostic, celle-ci a choisi d’exprimer ses pensées via son blogue. L’objectif d’une telle initiative est de démystifier la maladie et de faire connaître à un plus grand nombre de personnes possible la vie ainsi que les étapes au quotidien après un diagnostic de cancer.

« Je tenais vraiment à partager pour une raison très simple : il y a huit ans, mon conjoint a eu un cancer de la langue. Je l’ai accompagné du moment où il a eu son diagnostic jusqu’à son décès. À l’époque, j’avais demandé à l’hôpital de me référer à des gens qui vivaient une expérience comme celle-là. On m’avait alors répondu qu’il s’agissait d’une information confidentielle », explique Julie DeBlois.

Ayant développé plusieurs outils lors des différents stades de la maladie de son conjoint, et maintenant atteinte elle-même d’un cancer, cette dernière a choisi d’offrir à tous et à toutes son expérience afin d’aider les personnes qui devront faire face à un tel défi dans le futur.

Le Journal de Joliette présente l’intégral des interventions de Julie dans la section « Nos blogues » au bas de la page d’accueil.

Pour tout connaître sur l’évolution de la situation de Julie ou pour lui envoyer des mots d’encouragement, adhérez à la page Facebook « Lavieselonjulie ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.