Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mai 2018 - 08:54 | Mis à jour : 09:42

L’exécutif de circonscription en mode électoral et actif sur le terrain

C’est devant une salle remplie de plus de 75 militant(e)s et sympathisant(e)s gonflés à bloc que se tenait récemment l’assemblée générale annuelle du Parti Québécois de Joliette. En présence de la députée et vice-cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, qui a galvanisé l’assistance avec un discours enflammé, l’exécutif de circonscription présidé par Thérèse Chaput a tracé le bilan de la dernière année et mis la table pour la prochaine, en vue de laquelle toute l’équipe s’active déjà depuis plusieurs mois à planifier et à préparer.

Le Parti Québécois de Joliette tournait ainsi la page sur une autre année fructueuse et très dynamique, avec des objectifs de la campagne de financement fracassés - atteints à 158% -, la tenue de la 2e édition du Souper de la députée et la présence active de l’équipe sur le terrain.

« Notre machine est bien huilée et elle est en marche », a mentionné Thérèse Chaput, qui a également rappelé un autre fait saillant de la dernière année :

« Un moment très important, est la nomination de notre députée, Véronique Hivon, comme vice-cheffe de notre formation politique en janvier dernier. Ça ne s’était jamais vu. C’est une grande marque de confiance, et cela témoigne de toute l’appréciation pour Véronique et son travail. Nous avons vraiment beaucoup de chance à Joliette d’être représentés par une femme comme elle, qui est là pour les bonnes raisons, qui travaille pour le monde, toujours dans le meilleur intérêt des gens », a souligné Thérèse Chaput, avant de céder la parole à la députée de Joliette.

« Cette élection sera charnière. Les gens auront un choix très clair à faire. Celui de poursuivre avec l’austérité, moins de services, d’autres hausses de tarifs, ou celui d’opter pour un État fort, au service des gens. Un État fort, ce que ça veut dire, c’est mieux d’État, un État souple et efficace, pour avoir accès à des soins de santé, des écoles saines pour nos enfants, des services de garde de qualité, du soutien et des ressources pour nos aînés. J’ai confiance que nous allons remplacer le gouvernement libéral par un gouvernement du Parti Québécois, un gouvernement humain et responsable, qui place toujours les intérêts des gens en premier et qui veut aussi offrir aux Québécois tous les moyens d’aller au bout de leurs ambitions, en ayant leur pleine liberté politique! », a-t-elle lancé, chaleureusement applaudie.

« Nous, on ne veut pas le pouvoir pour le pouvoir. On est là pour transformer le Québec, comme on l’a fait auparavant. On est là pour travailler pour que le Québec et les Québécois puissent se développer à leur plein potentiel. On est là pour répondre aux besoins concrets des gens, pour leur famille, leur santé, pour l’éducation de leurs enfants », a-t-elle insisté.

La députée de Joliette a terminé son allocution en décochant quelques flèches à l’endroit du Parti libéral et de son émule,  la CAQ :

« Les libéraux ont installé l’austérité pendant trois ans et à la veille des élections, ils lancent quelques bonbons électoraux: c’est épouvantable de cynisme! Qui subventionne ces baisses d’impôts? Ce sont les enfants en difficulté, les aînés dont on a coupé le soutien à domicile, les familles qu’on a étouffées, qui manquent de temps et d’argent. Et, de voir la CAQ qui se targue d’être l’original des idées des libéraux, qu’elle accuse de copier ses idées, ne fait que confirmer la proximité de ces deux partis fédéralistes de droite. Je me fiche de savoir qui est l’original et qui est la copie, je me fiche de savoir qui a proposé la mauvaise idée en premier. Nous, au Parti Québécois, on veut le meilleur, on veut proposer les meilleures idées pour améliorer la vie des Québécois! », a-t-elle conclu.

Enfin, l’assemblée a élu son exécutif, qui continuera d’allier expérience et renouveau, avec ses piliers, et des recrues arrivées au cours des derniers mois qui font déjà leur marque. Mme Chaput a par ailleurs mis en relief la belle alliance des générations au sein du conseil et la parité en matière de représentation hommes-femmes.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.