Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 octobre 2017 - 16:02 | Mis à jour : 16:03

Patrice Trudel souhaite un plan pour la mise en place de mesures d’apaisement de la circulation à Joliette

Par Salle des nouvelles

 S’il est élu le 5 novembre prochain, le conseiller sortant et candidat dans le district 7 travaillera avec les membres du futur conseil municipal à mettre en place un plan d’apaisement de la vitesse. 
 
« Le sentiment de sécurité routière fait partie de notre quotidien » de déclarer d’emblée Patrice Trudel. Au cours des dernières années, différentes mesures d’apaisement de la circulation ont permis de rendre les rues de Joliette plus conviviales, sécuritaires et paisibles de souligner le conseiller sortant.  Mais il reste beaucoup de travail à faire.  « Je souhaite que la Ville se dote d’un plan à long terme pour la mise en place de mesures d’apaisement de la circulation » d’ajouter Patrice Trudel.  Pour le conseiller sortant, les mesures de modération de la vitesse sont une combinaison de mesures physiques, de surveillances policières, de civisme et de sensibilisation.  « J’aimerais que l’on parvienne à un partage plus sécuritaire et équitable de la rue entre les différents usagers, en accordant une place accrue aux plus vulnérables : piétons, cyclistes, enfants, aînés, personnes à mobilité réduite » d’affirmer le conseiller sortant. 
 
Pour aider le futur conseil municipal dans ses orientations et décisions touchant ce sujet, Patrice Trudel souhaite la mise en place d'une consultation publique.  « La sécurité routière est un enjeu de société important et aussi un sujet d’intérêt pour la population.  Elle fait partie des préoccupations des citoyennes et citoyens »  d’ajouter Patrice Trudel.  Pour le candidat sortant, il n'est pas nécessaire d'être un professionnel de la sécurité routière pour participer à une éventuelle consultation, puisqu'une expérience ou une idée personnelle peut être intéressante, faire avancer la réflexion et permettre de trouver des solutions. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.