Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 octobre 2017 - 10:08

Un plan solide pour soutenir les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme

Par Salle des nouvelles

« Nous avons entendu le cri du cœur des personnes, des familles et des organismes. Un gouvernement du Parti Québécois travaillera à mettre fin aux délais d’attente interminables, au dédale administratif auquel se butent les familles », a déclaré la députée de Joliette, Véronique Hivon, en marge du dévoilement du 3e volet du Plan santé du Parti Québécois, chapitre axé cette fois sur le soutien aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.
 
« C’est un dossier qui me tient énormément à cœur, porté avec beaucoup de cœur également et d’énergie par mon collègue Dave Turcotte. Comme ministre des Services sociaux, j’avais fait une priorité de renforcer l’aide pour les jeunes de 21 ans et plus qui vivent avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, et c’est ce travail que nous souhaitons poursuivre en formant le prochain gouvernement du Québec, en 2018 », souligne Véronique Hivon.
 
À terme, le Parti Québécois entend investir 60 M$ pour mieux soutenir les personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Le plan prévoit une panoplie de mesures, notamment pour réduire les délais d’attente pour obtenir un diagnostic, accroître les services de répit et de dépannage, bonifier les activités favorisant l’autonomie des adultes, assurer une continuité des services entre la petite enfance et le niveau scolaire, étendre l’éligibilité du Supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels et offrir de l’accompagnement professionnel aux familles dans le réseau de la santé et des services sociaux.
 
« Après plus de trois ans d’austérité toxique, les familles sont exténuées : les coupes ont fait mal. Les parents et les organismes sont à bout de souffle; ils ont besoin de répit, de ressources, de davantage de services et d’un meilleur accès. Bien sûr, le gouvernement doit savoir compter… mais il doit aussi avoir du cœur!», insiste Véronique Hivon.
 
Le plan solide en santé
La députée de Joliette rappelle en outre que le Parti Québécois a un plan solide pour remettre le réseau de la santé sur les rails et replacer le patient au cœur de l’approche, un plan qui a d’ailleurs été salué par la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec.
 
« Donner plus d’autonomie aux 200 000 professionnels de la santé, garantir l’accès à des soins de santé de première ligne de qualité, réinvestir 500 M$ sur 5 ans en soutien à domicile, gel du salaire des médecins : nos solutions sont concrètes, et répondent aux vrais problèmes, comme le confirment les intervenants du milieu, les personnes qui sont tous les jours sur le terrain. Avec un gouvernement du Parti Québécois, nous allons prendre soin de notre monde », de conclure Véronique Hivon.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.