Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 septembre 2017 - 11:47

L’équipe Lajeunesse pour Notre-Dame des Prairies s’engage à diminuer le taux de taxation résidentielle de 3%

Par Salle des nouvelles

L’équipe Lajeunesse sera une administration compétente et responsable suite à son élection. Elle croit que les citoyens et citoyennes de Notre-Dame-des-Prairies méritent de bénéficier d’une diminution de la taxe municipale résidentielle. 

Cet allègement de la taxe résidentielle sera financé par une gestion plus serrée des fonds publics. Le tout, sans aucune coupe de services rendus à la population prairiquoise. Notre équipe a bien étudié le budget et les états-financiers de notre ville. Ils ont aussi profité de conseils d’experts pour en venir à prendre un tel engagement. «Nous croyons, que par une gestion plus efficace et par une restructuration des opérations, que des économies substantielles sont possibles» a souligné le candidat à la mairie, M. Pierre Lajeunesse. 

Pour mener à terme cet objectif ambitieux et réaliste, notre équipe est constituée de personnes compétentes, dans le domaine de la gestion, dont M. Pierre Lajeunesse administrateur expérimenté, M. Rolland Granger cadre à la retraite du Mouvement Desjardins et M. Philippe Paquin, homme d’affaires bien connu dans notre ville. Ils seront appuyés par les autres membres de l’équipe. 

Cet engagement permettra aux prairiquois et aux prairiquoises de bénéficier d’une diminution de la taxe résidentielle de l’ordre de 3% et ce, sur une base nette, puisque l’évaluation des immeubles ne sera pas prise en compte.

Preuve de notre sérieux, cette diminution de taxe entrera en vigueur, dès  le 1er  janvier 2018. «Lors de nos diverses et nombreuses rencontres, les citoyens nous ont fait part de leurs préoccupations et cet engagement constitue une preuve tangible de notre volonté d’être des élus qui seront à l’écoute des véritables préoccupations de la population prairiquoise» a conclu Pierre Lajeunesse. 


Pour vous, avec vous! Équipe Lajeunesse

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.