Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mai 2017 - 14:13

Sauvons notre aréna Familiprix de Saint-Gabriel!

Par Salle des nouvelles

La Ville de Saint-Gabriel invite tous les citoyens de la région et tous les amateurs de hockey du nord de Lanaudière à se mobiliser maintenant afin de sauver l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel.

En effet, depuis 2012, le nombre d’heures de glace louées a chuté de manière draconienne, passant de 1272 heures en 2013 à 1032 en 2016.  Ceci représente, par rapport à 2012, une diminution de 240 heures pour une perte de revenu d’environ 40 000 $. 

De son côté, le hockey mineur est également en chute libre, les inscriptions passant de 148 joueurs en 2012 à seulement 112 joueurs en 2016. 

Dans les deux cas, aucun plan de relance concret n’est en place. 

Dans cette optique, la Ville de Saint-Gabriel appuie la venue d’une équipe Junior AAA au Centre sportif et culturel de Brandon pour la saison 2017-2018. 

L’énorme crédibilité et le rayonnement important qu’apporteront une équipe de Junior AAA, non seulement au Centre sportif et culturel de Brandon, mais également à toute la région, justifient les clauses facilitantes qui sont présentement sur la table. 

La Ville de Saint-Gabriel vous invite donc à vous rendre en grand nombre le jeudi 25 mai prochain à 20 h au Centre sportif et culturel de Brandon dans le cadre de la prochaine réunion du conseil d’administration du CSCB.  Une décision finale sera prise par les membres du conseil d’administration du CSCB à ce moment. 

Si nous voulons conserver notre aréna Familiprix, c’est le temps aujourd’hui de se faire entendre avant le vote final! 
-

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.