Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 avril 2017 - 09:51

Découvrir le Gumboot à Maison et jardins Antoine-Lacombe

Par Salle des nouvelles

Maison et jardins Antoine-Lacombe est fier d’être l’un des lieux de rencontre du Festival Petits bonheurs Nord de Lanaudière le rendez-vous culturel des tout-petits. L’organisme accueillera un atelier de gumboot dédié aux enfants de 5 ans et plus et leurs parents. Cet événement sera offert le samedi 13 mai à 10h. 

Le gumboot est une danse percussive développée par les ouvriers des mines de l’Afrique du Sud qui ont utilisé leurs bottes de travail comme instrument de percussion pour jouer des rythmes.

Pour réinventer vos bottes de pluie en bottes musicales ! Pour faire danser les bottes de jardinage de maman, jouer de la percussion avec les bottes de ferme de ‘mon oncle’ et que les bottes de pêche de papa aient de nouvelles histoires à raconter ! Rythmes et rires seront au rendez-vous ! 
L’atelier est animé par Josée Mayrand qui a développé une approche éducative, ludique et accessible du gumboot où l’on apprend qu’il est facile d’inventer avec ce que l’on a sous la main ou... dans les pieds! L’esprit d’équipe, l’ouverture socioculturelle et la créativité sont mis en valeur dans ses ateliers, reconnus par les Ministères de l’éducation et de la culture du Québec dans le cadre du programme ‘La culture à l’école’. Depuis 2002, des milliers d’élèves ont bénéficié de son expertise. Elle est maintenant invitée comme formatrice auprès de différentes associations et commissions scolaires.

Les billets, au coût de 5 $ chacun, sont disponibles à Maison et jardins Antoine-Lacombe (450 755-1113) ou en ligne via le site www.antoinelacombe.com.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.